Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'information Cacher

Tongres

Besoin d'un hôtel?

Liens sponsorisés

Itinéraires dans les environs

Curiosités dans les environs

Contenu correspondant

Hôtels tout près

Restaurants tout près

Liens sponsorisés

🔎
Evènement historique
Genre d'emplacement: Evènement historique
Nombre de textes: 1
3 stars
Fabriqué par foleorRéférence
Fabriqué par foleor

Tongres est la plus ancienne ville de Belgique. Elle doit son origine à un camp établi par les lieutenants de Jules César, Sabinus et Cotta, dont les légions sont massacrées à proximité par Ambiorix, chef des Éburons, qui soulève une partie de la Gaule Belgique contre les armées de César en 54 av. J.-C. Divers historiens estiment qu’avant l’occupation romaine, la région et la ville furent effectivement occupées par la tribu gauloise des Éburons, dont le chef le plus connu est Ambiorix, qui s’oppose à César et lui échappe de peu.

Elle a été très tôt desservie par une des voies romaines construite dans la Gaule Belgique. La plupart de voies romaines n’étaient pas pavées, ou leurs pierres ont ensuite été récupérées, mais Guichardin cité par Philippe le Bas (1845)1 évoque des restes qu’on pouvait voir, dans la Gaule Belgique, d’une voie romaine tracée de Paris à Tongres qui était une “œuvre merveilleuse”, miraculeuse en raison d’une partie du tracé fait de très grandes pierres.

L’Encyclopédie méthodique dit que la ville appelée Atuaticum tongrorum (ou Atuatuca Tungrorum) par les Romains s’est aussi appelée Tongri, et Tongerea (en ancien flamand). La même source dit que Guichardin la considérait comme la première ville de France et d’Allemagne convertie au christianisme.. bien avant avant qu’Attila ne la ruine par ses incursions et qu’elle ne soit à nouveau démantelée par les François (Français) en 1673. Elle aurait été un évêché dans les premiers siècles, transféré ensuite à Maastricht et finalement à Liège.

César lui-même évoque une place forte nommée Atuatuca ; « C’est le nom d’un fort qu’il situe presqu’au milieu du pays des Éburons, dans le lieu même où Titurius et Aurunculéius avaient déjà établi leurs quartiers d’hiver. César choisit cette position pour divers motifs, et surtout parce que les retranchements de l’année précédente étaient entièrement conservés, ce qui devait épargner beaucoup de travail aux soldats ».

La ville devint la capitale de la Civitas Tungrorum, circonscription administrative correspondant à l’ancien territoire des Éburons.

Selon Grégoire de Tours, des Francs auraient quitté la Pannonie pour s’établir « sur les bords du Main ; qu’ensuite traversant ce fleuve ils passèrent dans le pays de Tongres, et que là , dans leurs bourgs et dans leurs villes, ils créèrent pour les commander les rois chevelus pris dans la première et pour ainsi dire la plus noble de leurs familles ».

Tongres fut ensuite citée comme une des 23 Bonnes Villes de la principauté de Liège.

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

Réponses

Ajouter un commentaire