Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'information Cacher

Phare

Besoin d'un hôtel?

Liens sponsorisés

Itinéraires dans les environs

Curiosités dans les environs

Contenu correspondant

Hôtels tout près

Restaurants tout près

Liens sponsorisés

🔎
Culture
Genre d'emplacement: Culture
Adresse: 8620, Nieuwpoort
Nombre de textes: 1
3 stars
Fabriqué par Westtoer Mirra | © All rights reserved
Fabriqué par Westtoer Mirra | © All rights reserved

Le phare, situé sur la rive droite de l’embouchure de l’Yser, a eu une histoire mouvementée. Il a été construit en 1881 à 100m de la mer et à 250m de l’embouchure de l’Yser, pour remplacer le vieux Vierboete, qui se trouvait sur la rive gauche, plus en direction de la ville, et qui était trop éloigné de la mer que pour fonctionner convenablement.
Le nouveau phare avait une hauteur de 28m et formait un tout avec la maison du gardien du phare. Il était éclairé à l’huile minérale et émettait une lueur rouge fixe.
Fin octobre 1914, pendant la Bataille de l’Yser, le phare a été détruit. Il fut reconstruit en briques en 1923 et pourvu d’une “bliksemlicht” (“lampe éclair”) électrique.
Lors de leur retraite en septembre 1944, les Allemands ont dynamité le phare. L’année d’après, un pylône de signalisation de 15 m de haut a été placé provisoirement sur une dune. 
Le phare actuel a été utilisé pour la première fois en 1949.  Il s’agit cette fois d’une construction en béton rayée de rouge et de blanc, ce qui contribue beaucoup à sa visibilité et à son caractère reconnaissable en tant que balise. Il se dresse 27 mètres au-dessus du niveau de la mer et le halo lumineux atteint 29 m. Le gyrophare rouge émet un éclair toutes les 14 secondes. Le dernier gardien du phare a rempli sa fonction jusqu’à sa mise à la retraite en 1963. Ainsi, le phare a perdu une part de son romantisme… Depuis, le fonctionnement du phare est réglé à l’aide d’une commande à distance électronique depuis le bâtiment de l’Administration du Pilotage de l’autre côté de l’embouchure de l’Yser.

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

Réponses

Ajouter un commentaire