Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'information Cacher

Voor Val-saint-Lambert vervaardigde vaas, 1906-1907 / Vase réalisé pour le Val-Saint-Lambert, 1906-1907

Besoin d'un hôtel?

Liens sponsorisés

Itinéraires dans les environs

Curiosités dans les environs

Contenu correspondant

Hôtels tout près

Restaurants tout près

Liens sponsorisés

🔎
Culture
Genre d'emplacement: Culture
Adresse: 1000, Brussels, 3, Regentschapsstraat / rue de la Régence
Nombre de textes: 1
3 stars
Fabriqué par Wizpr.guide | Référence Wizpr.guide | © All rights reserved
Fabriqué par Wizpr.guide | © All rights reserved

SYMB 7221
L’École de Nancy s’est particulièrement illustrée dans le traitement de la fleur comme principe allégorique. En témoignent les abondantes productions du Val-Saint-Lambert qui consacrent en Belgique le rayonnement international de l’École de Nancy.
L’apparition des formes de l’Art nouveau y est le fait de la volonté du Français Léon Ledru qui dirige alors le service créatif de l’entreprise. Son action, épaulée par le remarquable niveau technique des artisans du Val-Saint-Lambert, offre aux artistes, de Horta à van de Velde en passant par Wolfers ou Serrurier-Bovy, les moyens de productions originales.
En 1905, Ledru engage les frères Henri et Désiré Muller. Ces anciens collaborateurs de Gallé, actifs au Val jusqu’en 1909, développent une veine stylistique proche de l’École de Nancy. Aux pièces en cristal clair ou doublé aux formes géométriques typiques des productions d’avant 1900 succède une diversité de coloris qui rendent l’éclat contrasté d’une floraison fantastique. La fleur y domine symboliquement en un printemps permanent.
(d’après Michel Draguet, in ‘20 chefs-d’oeuvre de la collection Gillion Crowet’, Bruxelles, 2006, p. 54)

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Réponses

Ajouter un commentaire