Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'information Cacher

La collégiale Saint-Hadelin

Besoin d'un hôtel?

Liens sponsorisés

Itinéraires dans les environs

Curiosités dans les environs

Contenu correspondant

Hôtels tout près

Restaurants tout près

Liens sponsorisés

🔎
Patrimoine
Genre d'emplacement: Patrimoine
Nombre de textes: 1
3 stars
Fabriqué par Wizpr.guide | Référence Wizpr.guide | © All rights reserved
Fabriqué par Wizpr.guide | © All rights reserved

L’église Saint-Hadelin de Celles est une ancienne collégiale de style roman, bâtie au XIe siècle. Construite à l’emplacement où saint Hadelin se retira à la fin du VIIe siècle, l’église est l’héritière d’une fondation monastique qui abrita dès le Xe siècle un collège de chanoines, siège plus tard d’un pèlerinage. L’édifice est un des premiers témoins de l’architecture religieuse romane. Il a fortement été restauré en 1590 (surtout l’avant-corps), aux XIXe et XXe siècles. L’église est composée de volumes juxtaposés dont la lecture est assez claire.
La façade est composée d’un avant-corps cantonné de deux tourelles d’escalier semi-circulaires. Elle est surmontée d’une tour occidentale de quatre niveaux. La tour est couronnée d’une flèche octogonale flanquée de quatre petites flèches. L’accès à l’église s’effectue par deux entrées latérales situées dans la première travée des collatéraux nord et sud. Les murs gouttereaux ainsi que ceux des collatéraux et du chœur sont caractérisés par des arcatures aveugles, typiques de l’architecture romane.
La nef et les collatéraux se développent en longueur sur cinq travées. Le transept est peu saillant et bas. Le bras nord est doté d’une chapelle néoromane datée de 1858 tandis que la croisée est limitée par un arc diaphragme. Le chœur s’achève par une abside semi-circulaire en cul-de-four doublée de deux absidioles. L’église abrite également deux cryptes, l’une, occidentale, située sous la tour et l’autre, orientale, sous le chœur. Cette crypte orientale semi-enterrée est composée de neuf travées couvertes de voûtes d’arêtes supportées par des piliers et pilastres.
Remarquons les caractéristiques de l’architecture romane de type mosan comme l’avant-corps, la tour massive, les plafonds plats, l’horizontalité marquée du vaisseau, la simplicité du décor interne et la pose d’enduit à l’extérieur comme à l’intérieur.
Classement : 18-06-1947
Patrimoine exceptionnel de Wallonie
 
 

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Réponses

Ajouter un commentaire