Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'information Cacher

L’ancien couvent des Frères mineurs

Besoin d'un hôtel?

Liens sponsorisés

Itinéraires dans les environs

Curiosités dans les environs

Contenu correspondant

Hôtels tout près

Restaurants tout près

Liens sponsorisés

🔎
Patrimoine
Genre d'emplacement: Patrimoine
Nombre de textes: 1
3 stars
Fabriqué par Wizpr.guide | Référence Wizpr.guide | © All rights reserved
Fabriqué par Wizpr.guide | © All rights reserved

Les Frères mineurs s’installent rue des Chevaliers (devenue rue Vankeerberghen) en 1234. De ce noyau primitif ne subsiste que l’église, modifiée notamment lors de la reconstruction des bâtiments au XVIIe siècle. Après de multiples vicissitudes, l’ensemble, racheté par la Ville, bénéficie d’une restauration en 1924 par les architectes Gaspard et Schoenmackers. Il accueille désormais le musée de la Charte des libertés et des évènements culturels.
Conservant les vestiges de la tour de la ville, détruite en 1764, la muraille d’enceinte est percée d’un portail baroque de 1658. Accessible par un perron, celui-ci est rythmé par des demi-colonnes à tambours en partie saillants et des niches. L’aspect monumental est accentué par un portique toscan érigé en 1705 devant l’entrée de l’église et du couvent.
L’église ne dispose que de deux nefs à chevets à pans. Sa construction remonte à 1244 pour la nef centrale et au XIVe siècle pour la nef latérale, ce qui se traduit par l’emploi de matériaux variés. Les nefs sont éclairées par des fenêtres en tiers-point, certaines du XIVe siècle.
Accolé à l’église au XVIIe siècle dans le style mosan, le couvent comprend trois ailes enserrant un cloître à colonnade toscane. Les clés et les retombées des arcs portent des inscriptions dédicatoires, accompagnées de blasons. Les galeries sont surmontées d’un niveau et demi sous toiture, disposant de baies à croisée ou meneau. Une des ailes se prolonge par une construction irrégulière, la maison Pattard, érigée au XIXe siècle.
Classé comme monument le 1er août 1933

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Réponses

Ajouter un commentaire