Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'information Cacher

La caserne des Sept-Fontaines

Besoin d'un hôtel?

Liens sponsorisés

Itinéraires dans les environs

Curiosités dans les environs

Contenu correspondant

Hôtels tout près

Restaurants tout près

Liens sponsorisés

🔎
Patrimoine
Genre d'emplacement: Patrimoine
Nombre de textes: 1
3 stars
Fabriqué par Wizpr.guide | Référence Wizpr.guide | © All rights reserved
Fabriqué par Wizpr.guide | © All rights reserved

Cet imposant bâtiment en briques et pierre calcaire est l’unique témoin des trois casernes construites sous Louis XIV. Édifiée en 1681, la caserne doit son nom à la proximité de la porte des Sept-Fontaines, un des accès à la ville. L’appellation prendrait son origine d’une source qui jaillissait à cet endroit, la sainte fontaine.
Derrière un muret, la caserne déroule ses vastes bâtiments : trois niveaux et vingt-huit travées. Le rez-de-chaussée était jadis utilisé comme écurie, tandis que les étages accueillaient les cavaliers. La caserne est caractérisée par son rez-de-chaussée en pierre de Tournai et par ses étages de type tournaisien (alternance de briques et pierre calcaire). La sobriété de l’ensemble est animée par le rythme de la façade ponctuée de travées plus large, abritant les cages d’escalier ainsi que de bandeaux horizontaux continus.
Les douze portes sont caractérisées par un arc surbaissé et un encadrement en pierre appareillée en harpe. L’ensemble est couvert d’une toiture en bâtière de tuiles percée de lucarnes à croupe, caractéristiques du XVIIe siècle. Restaurée à la fin du XXe siècle, la caserne des Sept-Fontaines est aujourd’hui occupée par des logements et des bureaux.
Classée comme monument le 29 octobre 1991

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Réponses

Ajouter un commentaire