Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'information Cacher

L’ancienne maison Libotte

Besoin d'un hôtel?

Liens sponsorisés

Itinéraires dans les environs

Curiosités dans les environs

Contenu correspondant

Hôtels tout près

Restaurants tout près

Liens sponsorisés

🔎
Patrimoine
Genre d'emplacement: Patrimoine
Nombre de textes: 1
3 stars
Fabriqué par Wizpr.guide | Référence Wizpr.guide | © All rights reserved
Fabriqué par Wizpr.guide | © All rights reserved

Cette maison gothico-Renaissance a probablement été édifiée au XVIe siècle, avant d’être remaniée et exhaussée au XVIIIe siècle. La façade de trois travées entièrement en calcaire est élevée sur un soubassement interrompu par une entrée de cave en partie condamnée. Le rez-de-chaussée est accessible par une porte du XVIIIe siècle, encadrée de pilastres à refends et pourvue d’une baie d’imposte bombée couronnée par une corniche. Les deux premiers niveaux sont éclairés de baies jointives, autrefois à croisée. Les jambages des baies du premier étage reposent sur des bases de colonnettes gothiques. Le dernier niveau, ajouté au XVIIIe siècle, présente des baies carrées également jointives. Le tout est couvert d’une toiture mansardée percée de trois lucarnes à frontons.
En deuxième alignement se trouve une maison édifiée dans les années 1680-1690. Le rez-de-chaussée est rythmé par des pilastres à chapiteaux décorés de petites feuilles d’acanthes. Les baies rectangulaires disposent de linteaux couronnés de dalles sculptées aux sujets variés : blason des Libotte sur fond feuillagé, rameaux de chêne et monogramme entouré de gerbes d’épis. L’étage est percé de baies plus hautes aux linteaux décorés de glyphes et couronnés par une corniche moulurée surmontée d’un bandeau décoratif présentant des rosaces et des motifs géométriques. En retour, deux travées abritent, à l’étage, une cage d’escalier à balustre en chêne du XVIIe siècle, autrefois à l’air libre. La salle à manger conserve une belle cheminée en grès houiller du XVIIe siècle.
Classé comme monument le 14 juillet 1988

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Réponses

Ajouter un commentaire