Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'information Cacher

L’ancienne église des Carmes déchaussés ou des Rédemptoristes

Besoin d'un hôtel?

Liens sponsorisés

Itinéraires dans les environs

Curiosités dans les environs

Contenu correspondant

Hôtels tout près

Restaurants tout près

Liens sponsorisés

🔎
Patrimoine
Genre d'emplacement: Patrimoine
Nombre de textes: 1
3 stars
Fabriqué par Wizpr.guide | Référence Wizpr.guide | © All rights reserved
Fabriqué par Wizpr.guide | © All rights reserved

Cette ancienne église des Carmes déchaussés, dont l’ordre s’est installé à Liège en 1618, a été construite en 1619. Saccagée en 1637, elle fut rebâtie ou achevée vers 1655. Retirée du culte en 1794, elle fut occupée de 1838 à 1964 par une communauté de Rédemptoristes.
De plan rectangulaire, le bâtiment se compose de trois nefs de quatre travées, d’un transept et d’un chœur à chevet plat, agrandi au XIXe siècle, derrière lequel s’élève une tour. La façade baroque s’élève sur un haut soubassement de pierre. L’accès se fait par un perron semi-circulaire du XIXe siècle. Le rez-de-chaussée est rythmé par des colonnes et des pilastres bagués. Le portail axial en plein cintre, refait en 1840, se signale par un encadrement richement mouluré orné de cornes d’abondance. Le couronnement est surmonté des armoiries polychromes de Maximilien-Henri de Bavière (1650-1688), parfois attribuées à Del Cour et restaurées en 1839. Plus étroit, le premier étage, rythmé par des colonnes toscanes, est flanqué d’ailerons et d’obélisques. Le dernier niveau est couronné par un fronton triangulaire et encadré par des ailerons à volutes, sommés de pots-à-feu. L’Immaculée Conception, qui surmontait autrefois le fronton, a fait place à une croix. Les niches abritent des statues de saints installées en 1839.
L’intérieur se distingue par ses arcades en plein cintre, colonnes toscanes en calcaire, voûtes sur croisées d’ogives à liernes et tiercerons ainsi que par le pavement en marbre à motifs géométriques du chœur.
Classée comme monument le 24 juillet 1936

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Réponses

Ajouter un commentaire