Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'information Cacher

Fosse Soult n° 2

Besoin d'un hôtel?

Liens sponsorisés

Itinéraires dans les environs

Curiosités dans les environs

Contenu correspondant

Hôtels tout près

Restaurants tout près

Liens sponsorisés

🔎
POI
Genre d'emplacement: POI
Adresse: France, Nord-Pas-de-Calais
Nombre de textes: 2
3 stars
Fabriqué par wikipedia.org | Référence JÄNNICK Jérémy | © CC 3.0
Fabriqué par wikipedia.org | Référence Wikipedia.org | © CC 3.0

La fosse Soult no 2 ou Jean-de-Dieu Soult no 2 de la Compagnie des mines de Thivencelle est un ancien charbonnage du Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, situé à Fresnes-sur-Escaut. Bien qu’elle soit symboliquement ouverte en 1838 à quelques centaines de mètres de la fosse Soult no 1, ce n’est qu’en 1845 que débute le fonçage, près du vieil Escaut. Un terril no 183 est édifié à l’ouest du carreau de fosse, et des logements sont bâtis pour les mineurs des fosses Soult. la fosse est reconstruite à l’issue de la Première Guerre mondiale.

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Fabriqué par wikipedia.org | Référence JÄNNICK Jérémy | © CC 3.0
Fabriqué par wikipedia.org | Référence Wikipedia.org | © CC 3.0

La fosse Soult no 1 ou Jean-de-Dieu Soult no 1 de la Compagnie des mines de Thivencelle est un ancien charbonnage du Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, situé à Fresnes-sur-Escaut. Les travaux préliminaires débutent le 18 septembre 1838 et le fonçage commence en 1839. La fosse est mise en service l’année suivante. Dans la même décennie, la fosse Soult no 2 est mise en service à quelques centaines de mètres. Deux terrils sont édifiés à proximité des carreaux de fosse, et des logements sont bâtis à proximité. La fosse est reconstruite suite à la Première Guerre mondiale.

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Réponses

Ajouter un commentaire