Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'information Cacher

Iona

Besoin d'un hôtel?

Liens sponsorisés

Itinéraires dans les environs

Curiosités dans les environs

Contenu correspondant

Hôtels tout près

Restaurants tout près

Liens sponsorisés

🔎
Ile
Genre d'emplacement: Ile
Adresse: United Kingdom
Nombre de textes: 2
3 stars
Fabriqué par wikipedia.org | Référence Clydecoast | © CC 3.0
Fabriqué par wikipedia.org | Référence Wikipedia.org | © CC 3.0

Iona est une petite île du nord-ouest de l’Écosse, dans les Hébrides intérieures, séparée de l’île de Mull par le détroit d’Iona. L’île, avec 4,8 km du nord au sud et 2,4 km de d’est en ouest, s’étend sur 800 hectares. Le point le plus élevé, Dun I, culmine à 101 m. L’île est reliée à sa voisine Mull via un ferry de Fionnphort à la petite agglomération de Baile Mor.

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Fabriqué par Lannoo | © All rights reserved

Bien qu’elle ne soit guère plus grande qu’un mouchoir de poche, Iona n’est pas qu’une île. C’est aussi un bout de terre pénétré de religiosité et doté d’un pouvoir d’attraction s’exerçant bien au-delà des frontières: Iona est le berceau du christianisme en Écosse. Comme signalé plus haut, beaucoup d’Écossais font une excursion d’un jour en se rendant en voiture du continent vers Fionnphort, où ils embarquent - sans leur véhicule - sur le ferry.
Chaque année, plus de 200.000 croyants se rendent en pèlerinage sur l’île d’Iona. C’est là en effet que le missionnaire irlandais Columba et ses douze compagnons arrivèrent en 563. Il allait faire de l’île son camp de base pour christianiser les Écossais et les Pictes. Saint Columba mourut en 597 et fut inhumé dans l’île, qui ne tarda pas à devenir un lieu de pèlerinage.
À cela s’ajoute que les rois d’Écosse - et quelques chefs de clans - furent inhumés à Iona jusqu’au Xie siècle. En 1203, Reginald d’Islay fonda une nouvelle abbaye bénédictine - qui allait par la suite devenir la cathédrale Iona Abbey - et plus tard encore un couvent de soeurs augustines, le Nunnery. Toutes ces institutions religieuses furent démantelées à l’époque de la réforme. L’abbaye fut reprise en 1899 par l’Église d’Angleterre.

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

Réponses

Ajouter un commentaire