Willem Vandenameele

Willem Vandenameele

AccueilItinérairesLieux d'intérêt

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'informations Cacher

Tiger II tank 213 La Gleize

Publicités

guerre

BE |

Public | AnglaisNéerlandais

Source: tankphotographs

Le Tiger II numéro 213 de l'Obersturmführer Dollinger est l'un des véhicules abandonnées par le 1er Régiment Panzer de Peipers en 1944 quand il dut se retirer de la Gleize. Le Kampfgruppe Peipers a du abandonner six tanks. Pendant le siège de La Gleize, les Américains avec leurs Shermans M4 et leurs M10 entrent en duel avec le Tiger II (tour 213) et parviennent à frapper le canon à moitié.
Le Tiger 213, le Tiger 221 et un Panzer IV défendent la ferme de Werimont près de la Gleize. Le 21 décembre 1944, les chars américains de la Force opérationnelle McGeorge et de la Force opérationnelle Lovelady de la 3e Division blindée attaquent la Gleize.


Vers midi, Dollinger dans char 213 et Georg Hantusch dans char 221 ouvrent le feu sur quinze chars américains qui sortent de la direction de Roanne, mais ils n'en sortent pas. Les Américains ont riposté et endommagé le char de Dollinger. Le char d'assaut de Hantusch a également été gravement endommagé et les deux équipages ont dû laisser les chars derrière eux. Dollinger a été blessé à la tête et s'est réfugié au sous-sol de la ferme Werimont lorsque Kampfgruppe Peiper s'est retiré de la Gleize.

Lorsque la bataille fut perdue, Peiper laissa 135 véhicules blindés à proximité de la Gleize, dont le Tiger 213 de l'Obersturmführer Dollinger, qui se trouve maintenant devant le musée.

Le Tigre II' 213' a été laissé à la fin de la bataille des Ardennes dans une prairie derrière la ferme de Wérimont. En 1945, les épaves des Allemands furent détruites par le génie américain et ramassées. En juillet 1945, le Königstiger 213 fut récupéré par trois chars Sherman. Pendant le remorquage, le char s'est déplacée, ce qui a fait tellement de bruit que Mme Jenny Geenen sorte de sa maison. Elle s'est échangée le char contre une bouteille de cognac. Aujourd'hui, le char a une place avant le Musée Décembre 1944, qui est situé dans l'ancien presbytère de la ville de La Gleize.

À la fin de 1951, le Tiger II est remorqué sur une distance de 50 mètres à l'aide d'un autre char Sherman jusqu' à son emplacement actuel. En 1971, le char a été pulvérisé dans la couleur gris-bleu des chars allemands à partir de 1940. Pendant tout ce temps, le Tigre II n' a eu qu'un canon à trois quarts. Il a été restauré en 1972 et le char a été sablé et repeint. Cette opération a ensuite été répétée deux fois jusqu'en 1993.
Au fil des ans, de plus en plus de personnes sont restituées au char, comme les volets, les garde-boue et les passerelles. L'intérieur a également été réaménagé autant que possible. En 1996, il a été décidé de placer le char sur une nouvelle surface. Cette année-là, le char fut de nouveau sablée et peinte. Grâce à de nombreux bénévoles, le Tigre II a été préservé et est un vestige militaire unique de la bataille des Ardennes.

Adresse

Belgique

Plus sur ce lieu d'intérêt

Itinéraires à proximité

Canaux similaires

Publicités

© 2006-2018 RouteYou - www.routeyou.com