Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'information Cacher

Hitler's Bunker

Besoin d'un hôtel?

Liens sponsorisés

Itinéraires dans les environs

Curiosités dans les environs

Contenu correspondant

Hôtels tout près

Restaurants tout près

Liens sponsorisés

🔎
Bunker
Genre d'emplacement: Bunker
Adresse: 5660, Bruly-de-pesche, Place saint-méen
Nombre de textes: 1
5 stars
Fabriqué par Wizpr.guide | Référence iBeakon | © All rights reserved
Fabriqué par Wizpr.guide | © All rights reserved

Ici, à Brûly-de-Pesche, en plein cœur d’une vaste forêt, l’Organisation Todt construisit une série de blockhaus pour abriter Hitler pendant sa « campagne de France » à la fin mai 1940.

Le matin du 18 mai 1940, les 119 villageois de ce village paisible furent chassés de chez eux. Ils n’eurent que 3 heures pour rassembler leurs possessions et disparaître. Ce n’est que beaucoup plus tard qu’ils apprirent qu’ils avaient dû céder la place à l’un des hommes les plus puissants et les plus terrifiants de l’Histoire.

200 hommes travaillèrent jour et nuit pour construire deux blockhaus et deux pavillons en bois.

L’église fut convertie en salle de cinéma pour qu’Hitler puisse voir la progression de ses troupes. L’école devint le « centre de guerre », les murs recouverts de cartes d’Europe.

Les blockhaus étaient des abris contre les raids aériens, destinés à Hitler lui-même et à son personnel, avec à sa tête Goering. Mais ils ne furent jamais utilisés. Hitler ne passa que 22 jours à Brûly-de-Pesche et surnomma ce lieu « Wolfsslucht », le ravin des loups…

Il quitta le village et le ravin des loups après la capitulation de la France le 28 juin 1940.

(translation : Marianne Reynolds)

Linked themes: Guerres Mondiales

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Réponses

Ajouter un commentaire