Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'information Cacher

De schatten van Satan / Les trésors de Satan

Besoin d'un hôtel?

Liens sponsorisés

Itinéraires dans les environs

Curiosités dans les environs

Contenu correspondant

Hôtels tout près

Restaurants tout près

Liens sponsorisés

🔎
Culture
Genre d'emplacement: Culture
Adresse: 1000, Brussels, 3, Regentschapsstraat / rue de la Régence
Nombre de textes: 1
3 stars
Fabriqué par Wizpr.guide | Référence Wizpr.guide | © All rights reserved
Fabriqué par Wizpr.guide | © All rights reserved

SYMB 5403
Loin de constituer un repoussoir moralisateur, ‘Les Trésors de Sathan’ mêlent érotisme et satanisme en une même formule chargée d’ambiguïté. L’oeuvre choquera les milieux catholiques qui y verront l’empreinte blasphématoire d’un idéalisme dévoyé.
L’hécatombe de corps lascifs qui s’abandonnent au fouet voluptueux d’un Satan maniériste traduit un univers en suspension bien éloigné des visions traditionnelles de l’Enfer.
Le peintre s’est inspiré d’un texte ésotérique de Jules Bois – ‘Le Symbolisme dans les Noces de Sathan’ publié dans Le Voile d’Isis en 1892 – pour faire de l’ange déchu l’objet même d’une expérience fondamentale : la connaissance absolue du mal permettant seule l’accès au vrai. Delville lie le principe au thème désormais classique de la tentation et de la Chute.
(d’après Michel Draguet, in ‘Le Symbolisme en Belgique’, Bruxelles, MRBAB, 2010, p. 290)

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Réponses

Ajouter un commentaire