Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'information Cacher

Heilig Kruis en Onze-Lieve-Vrouwkerk

Besoin d'un hôtel?

Liens sponsorisés

Itinéraires dans les environs

Curiosités dans les environs

Contenu correspondant

Hôtels tout près

Restaurants tout près

Liens sponsorisés

🔎
Patrimoine
Genre d'emplacement: Patrimoine
Nombre de textes: 1
4 stars
Fabriqué par Wizpr.guide | Référence Wizpr.guide | © All rights reserved
Fabriqué par Wizpr.guide | © All rights reserved

Cet édifice classique en briques datant de 1781, a été restauré en 1978-1987. Trois nefs sont réunies sous un toit. Le mobilier, venant de l’autre église, a été systématiquement remplacé au cours du 19e siècle.
Adossé à la façade sud, un Calvaire, situé sur un ancien ossuaire, représente une Croix en bois du 18e siècle, peint en blanc ; ce Calvaire, flanqué des statues de la Vierge et de saint Jean et protégé des intempéries par un auvent, a été restauré en 1938 par G. Dupon (Bruges). Tandis que quelques stèles funéraires ont été placés sur le mur extérieur de l’église, à gauche et à droite du Calvaire ; d’autres pierres tombales en marbre blanc ornent l’intérieur de l’église.
L’intérieur de l’édifice est embellie par un maître-autel en marbre, par de nombreux tableaux dont ‘le Mariage mystique de sainte Catherine d’Alexandrie’ (1662), ‘la Décapitation de sainte Barbara’ (17e siècle), ‘Notre-Dame-des-Douleurs’ (1873), ‘Sainte Barbara’ signé et daté Jozef Vindevogel, 1900.
On peut également admirer l’orgue de Van Pethegem ; six statues néogothiques polychromes, représentant des saints ; ainsi que quatre statues en bois de la main du prêtre-sculpteur Valery Stuyver.

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Réponses

Ajouter un commentaire