Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'information Cacher

L’église Saint-Pierre

Besoin d'un hôtel?

Liens sponsorisés

Itinéraires dans les environs

Curiosités dans les environs

Contenu correspondant

Hôtels tout près

Restaurants tout près

Liens sponsorisés

🔎
Patrimoine
Genre d'emplacement: Patrimoine
Nombre de textes: 1
3 stars
Fabriqué par Wizpr.guide | Référence Wizpr.guide | © All rights reserved
Fabriqué par Wizpr.guide | © All rights reserved

Surprenant résultat de dix siècles d’histoire et de quatorze campagnes de construction, l’église Saint-Pierre, fondée sur un noyau roman, est un édifice d’allure gothique dont le plan singulier, presque aussi large que long, résulte de multiples agrandissements échelonnés principalement du XIVe au XVIe siècles. Il doit son homogénéité à l’utilisation de moellons de porphyre, à l’exception toutefois du chœur, érigé en pierre de Tournai.
 
Victime d’un bombardement qui détruisit irrémédiablement en 1940 ses charpentes romanes et gothiques ainsi que la quasi-totalité de son mobilier, le monument a bénéficié d’une restauration complète de 1950 à 1952, sous la direction de l’architecte Simon Brigode. L’édifice, restauré au plus près de sa forme originelle, présente une architecture complexe faite d’un porche occidental surmonté d’une tour à flèche polygonale contre laquelle sont accolées deux chapelles latérales. Ce porche donne accès à une nef unique relativement étroite, aux travées amplifiées par des chapelles transversales formant des doubles collatéraux. Un chœur terminé par un chevet pentagonal complète l’ensemble. La sacristie, accolée au chœur, date quant à elle de l’époque de la restauration. En dépit des dégâts causés en 1940, l’église, dont l’architecture intérieure a été la plus profondément modifiée, a conservé un certain nombre de témoignages intéressants. Ainsi, une des chapelles adossées à la tour, la chapelle de la Sainte-Trinité, propose deux témoignages épigraphiques : une dalle de dédicace de la première moitié du XVe siècle et le détail des rentes de la chapelle.
Monument classé (10-11-1941)
 
 

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Réponses

Ajouter un commentaire