Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'information Cacher

Maison, rue du Pont, 18

Besoin d'un hôtel?

Liens sponsorisés

Itinéraires dans les environs

Curiosités dans les environs

Contenu correspondant

Hôtels tout près

Restaurants tout près

Liens sponsorisés

🔎
Patrimoine
Genre d'emplacement: Patrimoine
Nombre de textes: 2
4 stars
Fabriqué par Wizpr.guide | Référence Wizpr.guide | © All rights reserved
Fabriqué par Wizpr.guide | © All rights reserved

Cette habitation, datée de l’extrême fin du XVIIe siècle, faisait à l’origine partie d’un ensemble plus vaste comprenant également le n° 18. Elle se compose de trois niveaux et demi faisant un large usage de la brique et du calcaire, caractéristique du style mosan évolué. Le rez-de-chaussée, devenu une surface commerciale, a perdu son caractère d’origine tandis que d’autres modifications plus mineures ont touché les percements. Ainsi, seules les baies situées au niveau des combles présentent encore leur meneau. De larges modillons de calcaire supportent en façade la corniche et la bâtière d’ardoises. La façade arrière, dont le rez-de-chaussée tout comme les étages ont été modifiés, se compose de pans-de-bois avec remplissage de briques sous un badigeon.
Classée comme monument le 26 novembre 1973

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Fabriqué par Wizpr.guide | Référence Wizpr.guide | © All rights reserved
Fabriqué par Wizpr.guide | © All rights reserved

Datée de l’extrême fin du XVIIe siècle, cette habitation formait à l’origine avec le n°16 une même bâtisse. Elle se compose de trois niveaux et demi faisant un large usage de la brique et du calcaire, caractéristique du style mosan évolué. Témoin de transformations inévitables, le rez-de-chaussée conserve une devanture de pharmacie du XIXe siècle. Les baies montrent de même une nette évolution au fil du temps : leurs appuis ont été abaissés et leurs meneaux ont disparu. De larges modillons de calcaire supportent la corniche et la bâtière d’ardoises. La façade arrière, dont le rez-de-chaussée a également été modifié, se compose de pans-de-bois avec remplissage de briques sous un badigeon. Elle est accolée d’annexes modernes.
Classée comme monument le 26 novembre 1973

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Réponses

Ajouter un commentaire