Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'information Cacher

Immeuble, rue des Corriers, 44

Besoin d'un hôtel?

Liens sponsorisés

Itinéraires dans les environs

Curiosités dans les environs

Contenu correspondant

Hôtels tout près

Restaurants tout près

Liens sponsorisés

🔎
Patrimoine
Genre d'emplacement: Patrimoine
Nombre de textes: 1
3 stars
Fabriqué par Wizpr.guide | Référence Wizpr.guide | © All rights reserved
Fabriqué par Wizpr.guide | © All rights reserved

Cette maison construite en grande partie en moellons et briques, encore en partie enduite, a conservé sa typologie traditionnelle. Probablement datée du XVIe et remaniée au XVIIIe siècle, elle est formée d’un haut soubassement percé d’une porte à montants appareillés et de trois soupiraux, également appelés « burguets », surmontés d’un arc. Deux baies à linteau droit en bois répondent à la partie haute de la baie d’imposte de la porte, murée ou occupée, dans sa partie inférieure, par l’exhaussement de celle-ci. Le pignon est éclairé de deux fenêtres, l’une a conservé son encadrement en bois et aurait été un ancien monte-charges, l’autre est une petite ouverture faîtière. La maison est couverte d’une bâtière en tuiles à coyau. Elle attend depuis quelques années une restauration qui lui redonnerait son lustre d’antan.
Petite anecdote, le nom de la rue découle de la présence jadis des métiers spécialisés dans le cuir et la fabrication de courroies. L’explication de cette installation artisanale est à chercher dans la proximité avec l’Escaut.
Classé comme monument 26 septembre 1980

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Réponses

Ajouter un commentaire