Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'information Cacher

Immeuble, quai des Poissonsceaux, 24-26

Besoin d'un hôtel?

Liens sponsorisés

Itinéraires dans les environs

Curiosités dans les environs

Contenu correspondant

Hôtels tout près

Restaurants tout près

Liens sponsorisés

🔎
Patrimoine
Genre d'emplacement: Patrimoine
Nombre de textes: 3
3 stars
Fabriqué par Wizpr.guide | Référence Wizpr.guide | © All rights reserved
Fabriqué par Wizpr.guide | © All rights reserved

Cet ensemble de style Louis XIII formé par les nos 24 et 26 du quai Poissonsceaux remonte à 1676. La façade comprend, sur un soubassement appareillé, quatre travées de trois niveaux en pierre et briques, une alternance de matériaux qui lui donne un rythme particulier, renforcé par les clés, trumeaux et chaînages d’angle et de baies. Les ancres à volutes ainsi que les bas-reliefs qui ornaient jadis les allèges des étages renforcent cet aspect. Le rez-de-chaussée est ouvert de deux baies centrales et de deux portes dont celle de droite est surmontée d’un linteau droit et d’un oculus ovale mis en évidence par quatre claveaux saillants. La porte de gauche résulte de l’agrandissement d’une fenêtre et suit donc la même typologie que les baies voisines (linteau surbaissé, clé, crossettes…). La toiture en croupe frontale de tuiles est supportée par des modillons de bois ouvragés et percée d’une lucarne à croupe à ailerons ornés de volutes.
Classé comme monument le 21 avril 1982

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Fabriqué par Wizpr.guide | Référence Wizpr.guide | © All rights reserved
Fabriqué par Wizpr.guide | © All rights reserved

Cette maison d’angle de style néoclassique date de la seconde moitié du XIXe siècle. Formé de six travées (une travée quai des Poissonsceaux, une autre dans le pan coupé et les quatre autres rue des Carliers) de deux niveaux sur soubassement appareillé, cet édifice est caractérisé par les lignes sobres des entablements, seuils de baies et pilastres toscans engagés qui courent sur toute la longueur de la façade, y compris  au niveau de la dernière travée de la rue des Carliers, dépourvue d’étage. Une toiture en bâtière de tuiles à croupette percée d’une lucarne à croupe surmonte l’ensemble.
Classé comme monument le 21 avril 1982

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Fabriqué par Wizpr.guide | Référence Wizpr.guide | © All rights reserved
Fabriqué par Wizpr.guide | © All rights reserved

Cette maison fait partie avec ses voisines (les nos 6 et 4) d’un ensemble de constructions de type tournaisien du XVIIIe siècle. Elles présentent toutes les trois les mêmes caractéristiques : percements alternant les matériaux au niveau des piédroits (briques et pierre), bandeaux continus délimitant les étages, toiture en bâtière parallèle à la rue… Le n° 8, composé de trois travées, se distingue de ses voisines par sa façade badigeonnée.
Classé comme monument le 21 avril 1982

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Réponses

Ajouter un commentaire