Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'information Cacher

Hôtel de maître, rue Saint-Jacques, 41

Besoin d'un hôtel?

Liens sponsorisés

Itinéraires dans les environs

Curiosités dans les environs

Contenu correspondant

Hôtels tout près

Restaurants tout près

Liens sponsorisés

🔎
Patrimoine
Genre d'emplacement: Patrimoine
Nombre de textes: 2
3 stars
Fabriqué par Wizpr.guide | Référence Wizpr.guide | © All rights reserved
Fabriqué par Wizpr.guide | © All rights reserved

Cet hôtel de maître, construit en 1704 pour le baron de Joigny, présente une typologie classique, entre cour et jardin. La cour intérieure quadrangulaire donne accès à un corps de logis en L ainsi qu’à une aile plus basse abritant les remises. Cette cour est fermée par un mur de clôture percé d’un porche en frontispice, flanqué des façades latérales des ailes. Celles-ci comportent deux travées où prennent place des baies à encadrement appareillé. L’ensemble est marqué par une certaine horizontalité, soulignée par des bandeaux peu saillants au niveau des linteaux et des seuils des baies. L’aile formant mur de clôture est rythmée de pilastres à refends et surmontée d’une balustrade. Elle accueille un porche de style Louis XIV présentant une large gorge et un couronnement courbe en larmier.
Le corps de logis s’étend sur six et sept travées. La porte, précédée de trois marches, est couronnée par un entablement profilé ainsi que par une porte-fenêtre précédée d’un balcon fermé par une balustrade. Les baies disposent d’encadrements appareillés, formant au premier étage des allèges ornées de balustres engagés. La façade côté jardin comprend neuf travées de deux niveaux.
Classé comme monument le 13 juillet 1987

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Fabriqué par Wizpr.guide | Référence Wizpr.guide | © All rights reserved
Fabriqué par Wizpr.guide | © All rights reserved

Cet hôtel de maître, construit en style Louis XV par A.J. Douay, porte, inscrit au fronton, le millésime « Anno 1750 ». La façade en pierre, avec quelques parties en briques enduites, comprend cinq travées de deux niveaux sur soubassement en pierre appareillée. Elle est marquée par deux cordons horizontaux prolongeant les linteaux clavés des baies. Ces dernières montrent des piédroits appareillés taillés en gorge et des seuils en larmier. L’accent est mis sur la travée située à l’extrême droite. Celle-ci est ouverte d’un portail cintré à encadrement à gorge et d’une porte-fenêtre, à l’encadrement similaire, munie d’un balcon en fer forgé Louis XV. Les allèges des autres baies sont ornées de panneaux sculptés en faible relief représentant des vases et des cornes d’abondance, symboles des quatre saisons. La toiture à croupe frontale est supportée par deux corniches, l’une en pierre sous une seconde en bois.
Classé comme monument le 6 juillet 1977

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Réponses

Ajouter un commentaire