Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'information Cacher

Les tours Saint-Jean et de Marvis

Besoin d'un hôtel?

Liens sponsorisés

Itinéraires dans les environs

Curiosités dans les environs

Contenu correspondant

Hôtels tout près

Restaurants tout près

Liens sponsorisés

🔎
Patrimoine
Genre d'emplacement: Patrimoine
Nombre de textes: 1
3 stars
Fabriqué par Wizpr.guide | Référence Wizpr.guide | © All rights reserved
Fabriqué par Wizpr.guide | © All rights reserved

Les tours de Marvis et Saint-Jean sont les seuls tronçons fortifiés conservés de la seconde enceinte communale de Tournai (fin du XIIIe siècle-début du XIVe siècle). La ville étant de plus en plus enserrée dans ses murailles du XIIe siècle (première enceinte communale), les autorités décident la construction d’une nouvelle enceinte plus grande, englobant les nouveaux faubourgs de Tournai, c’est-à-dire les seigneuries du Bruille et des Chaufours. Les remparts ont finalement été détruits au milieu du XIXe siècle pour permettre l’aménagement des boulevards actuels. Mais c’est grâce au léger décalage du boulevard Walter de Marvis que ces tours ont été préservées.
Ces quatre tours sont érigées en calcaire de Tournai et sont précédées de douves. Les tours de Marvis disposent d’un plan en U, qui permet de défendre davantage les côtés latéraux ainsi que le chemin de ronde, tandis que les tours Saint-Jean sont circulaires. Ces ouvrages défensifs sont dotés d’archères philipiennes dont certaines sont renforcées d’un étrier, baie placée sous l’archère permettant les tirs défensifs vers la base de la tour. Ces percements sont également visibles à la porte de la Thieulerie (Pont des Trous).
Classées comme monument le 25 janvier 1938

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Réponses

Ajouter un commentaire