Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'information Cacher

Le château et le parc de Kinkempois ou de Péralta à Angleur

Besoin d'un hôtel?

Liens sponsorisés

Itinéraires dans les environs

Curiosités dans les environs

Contenu correspondant

Hôtels tout près

Restaurants tout près

Liens sponsorisés

🔎
Patrimoine
Genre d'emplacement: Patrimoine
Nombre de textes: 1
3 stars
Fabriqué par Wizpr.guide | Référence Wizpr.guide | © All rights reserved
Fabriqué par Wizpr.guide | © All rights reserved

Ancienne propriété de l’abbaye de Saint-Laurent de 1457 jusqu’à la Révolution, le « bien de Kinkempois » est acquis en 1796 par Ch. J. Desoer. Déjà profondément remanié, le château est pratiquement reconstruit en 1887 par l’architecte Lambert Gaspard à la demande de  Jeanne de Clérembault. En 1935, il deviendra l’hôtel de Ville d’Angleur jusqu’à la fusion des communes. Détruit par un bombardement en 1944, il est à nouveau reconstruit d’après les plans de J. Moutschen. Seuls subsistent le pont, les fondations anciennes et quelques pans de maçonnerie.
Implanté dans un parc et entouré de douves, le château est accessible par un pont en calcaire du XVIe siècle, d’une seule arche en plein cintre, portant à la clé l’inscription « D. GERARD DE ZUILRE 1535 ». La façade principale, élevée en briques et calcaire sur un plan en U, se définit comme une construction de la fin du XVIIIe siècle : pilastres à refends et baies rectangulaires couronnées par un fin larmier. Une dalle, replacée en travée centrale, porte les armes de Guillaume Natalis, abbé de Saint-Laurent, ainsi que la date de 1682. La façade sud, également en U, présente un aspect du XVIIe siècle tandis que façade latérale est se caractérise par une construction en ressaut signalant l’ancienne chapelle castrale et porte l’inscription «  D. HENRICUS NATALIS ABBAS SANCTI LAURENTII RECONSTRUXIT 1566 ». Le bâtiment est surmonté de toitures en bâtière, d’un dôme central et d’un clocheton couronnant une horloge.
Classés comme site le 15 octobre 1937

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Réponses

Ajouter un commentaire