Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'information Cacher

Ancienne ferme à Chênée

Besoin d'un hôtel?

Liens sponsorisés

Itinéraires dans les environs

Curiosités dans les environs

Contenu correspondant

Hôtels tout près

Restaurants tout près

Liens sponsorisés

🔎
Patrimoine
Genre d'emplacement: Patrimoine
Nombre de textes: 1
3 stars
Fabriqué par Wizpr.guide | Référence Wizpr.guide | © All rights reserved
Fabriqué par Wizpr.guide | © All rights reserved

Cette ancienne ferme comporte un noyau habituellement daté du XIVe siècle. Agrandis au XVIIe siècle et largement remaniés au XXe siècle, les bâtiments forment un ensemble hétérogène. L’élément le plus ancien et le plus intéressant est un passage couvert qui s’ouvrait jadis dans le bâtiment principal. Cet ancien passage est caractérisé par un arc brisé appareillé retombant sur des impostes moulurées en cavet. Côté cour, le mur comporte la trace d’un arc cintré. On a cru y reconnaître un donjon-porche mais ses proportions fort restreintes rendent très improbable cette interprétation.
Dans le prolongement de ce mur se trouve une courte aile en moellons de grès placée en retrait. Celle-ci est percée de trois baies, l’une rectangulaire et les deux autres à meneau et traverse. L’étage, peut-être rehaussé au XVIIe siècle, est percé de baies à traverse. Adossé au porche, un petit corps de logis en briques et calcaire s’élève sur deux niveaux. Les deux travées sont percées d’une petite baie d’imposte, de baies à croisée, d’une fenêtre à traverse et d’une porte. Les dépendances ont été largement remaniées et sont partiellement élevées en moellons de grès. On y remarque une baie de remploi à encadrement en tuffeau caractérisé par un linteau en accolade de style Renaissance. L’ensemble est couvert de toitures en bâtières à coyaux.
Classée comme monument le 22 juin 1988

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Réponses

Ajouter un commentaire