Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'information Cacher

Église Saint-Sauveur de Coucy-le-Château-Auffrique

Besoin d'un hôtel?

Liens sponsorisés

Itinéraires dans les environs

Curiosités dans les environs

Contenu correspondant

Hôtels tout près

Restaurants tout près

Liens sponsorisés

🔎
Eglise
Genre d'emplacement: Eglise
Adresse: France, Picardie
Nombre de textes: 1
3 stars
Fabriqué par wikipedia.org | Référence Amba | © CC 3.0
Fabriqué par wikipedia.org | Référence Wikipedia.org | © CC 3.0

Les origines de l’Église Saint-Sauveur remontent au XIIe siècle (partie centrale de la façade, portail style roman. Remaniée à plusieurs reprises, détruite en 1917, classée « Monument Historique », l’Église Saint Sauveur a été reconstruite à l’identique.
Les magnifiques vitraux de facture moderne ont été crées par Mazetier et Delange en 1936. Ils constituent une bible en image avec l’Ancien et le Nouveau Testament. Un vitrail, celui de Jean, a participé à l’exposition universelle de Paris en 1937. Deux vitraux rappellent l’histoire de Coucy, d’Enguerrand II et de ses enfants égarés… La faible luminosité est due à la teinte grise des vitraux, émaillée de couleurs vives, qui s’illuminent sous le soleil. Elle traduit le passage de l’ombre à la lumière.
Les fonts baptismaux romans du XIe siècle sont remarquables. Ils sont sculptés dans du marbre noir veiné de bleu. Les sculptures, finement ciselées, représentent des motifs végétaux, des petits animaux, des personnages et de très jolis visages.
Le chœur et le transept de l’église datent du XIIIe siècle et n’ont pas été détruit en 1917. L’ajout du 2e transept et des 2 collatéraux au XVIe siècle en font une « église halle ». À noter : l’architecture très riche des 3 voûtes et l’alternance de piles fortes et faibles dans la nef. Les chapiteaux de style gothiques inspirés de l’Art Roman représentent des plantes , des fruits, des petits animaux, mais cachent parfois quelque chose d’insolite à découvrir… Le Chemin de Croix réalisé par Hector de Pettigny en 1950 est une fresque moderne sur ciment. Les teintes employées restent douces et ne correspondent pas à l’agressivité des souffrances. Autres éléments remarquables : le retable en bois sculpté, les 2 autels, l’orgue, la chaire.
Campée à l’extrémité de l’éperon rocheux et proche de la Tour de la Porte de Soissons, l’Eglise Saint-Sauveur offrait une vue dominante sur la plaine et constituait un point d’appui militaire solidement organisé. C’était une annexe de la célèbre Abbaye de Nogent.

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Réponses

Ajouter un commentaire