Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'information Cacher

Venise

Besoin d'un hôtel?

Liens sponsorisés

Itinéraires dans les environs

Curiosités dans les environs

Contenu correspondant

Hôtels tout près

Restaurants tout près

Liens sponsorisés

🔎
Ville historique
Genre d'emplacement: Ville historique
Adresse:
Nombre de textes: 1
3 stars
Fabriqué par Paul Chedid | Référence Nemodus photos
Fabriqué par Paul Chedid

En février, la Sérénissime convie le monde entier à son mythique Carnaval. Chaque année dix jours et dix nuits de folie font chavirer la tête des visiteurs. Les masques et les tenues traditionnelles deviennent l’espace de quelques jours une féérie de costumes éblouissants.

Un événement spectaculaire

Le carnaval de Venise apparu au 11ème siècle visait à abolir les contraintes sociales. Le port du costume donnait soudainement une liberté nouvelle, permettant aux individus de transgresser les règles sociales sans être reconnus. Le riche pouvait devenir pauvre et inversement. Le Carnaval s’interrompt en 1797 à la fin de la République avant de renaître en 1980 grâce à une association de vénitiens avant de devenir aujourd’hui un rendez-vous touristique mondialement connu.

Derrière le Carnaval se cache toute une organisation orchestrée actuellement par Marco Maccapani, directeur artistique du Carnaval de Venise. La fête n’a certes plus grand-chose à voir avec ce qu’elle était à l’origine mais la magie des lieux et des costumes en font l’un des carnavals les plus spectaculaires au monde.

Au coeur de la cité des Doges, un florilège de costumes

Les costumes du tarocco évoquent les cartes du tarot et sont les déguisements fétiches des vénitiens ou des touristes élégants. Ils sont cependant concurrencés par la Bauta, l’habit de carnaval des aristocrates au 18ème siècle. Ce costume est formé du traditionnel masque blanc (la bauta qui a donné son nom à l’habit), de forme quadrangulaire, d’un tabarro (cape courte) et du fameux tricorne noir. La forme particulière du masque dont la partie qui recouvre le bas du visage pointe vers l’avant permet de manger et de boire sans avoir à l’enlever. La forme de ce masque modifie également la voix et préserve ainsi l’anonymat de celui qui le porte.

Un autre costume typique, la Gnaga, est faite de vêtements féminins, d’un masque de chat et d’un panier à porter qui contient traditionnellement un chaton. Le personnage moqueur, émet des sons stridents et miaule .

Parmi les autres costumes on retrouve les personnages de la Comedia del Arte, incarnation d’un vice ou du ridicule humain. Dans les rues de Venise vous aurez également l’occasion de rencontrer :

- Pantalone, un vieillard, cible préféré des valets, aussi maladivement amoureux que radin. Il se reconnaît à son pantalon noir et à son masque à moustache doté d’un long nez crochu.
- Arlequin, le valet de Pantalone, vêtu d’un habit à losanges rouges, orange et verts et d’un masque noir.
- Brighella, autre valet de Pantalone et représentation du fourbe. Il porte un costume blanc rayé de diagonale vertes et un masque vert au nez cassé qui lui donne une allure assez effrayante
- Il Dottore (le Docteur), érudit bavard et prétentieux. Il porte des bas jusqu’aux genoux, une culotte et une cape noire sur une chemise et une collerette blanches. Son masque est doté d’un front proéminent et d’un gros nez.
- Pulcinella, un personnage comique et attachant vêtu de blanc portant un masque noir au nez crochu.
- Scaramouche, un personnage subtil et hâbleur tout habillé de noir qui se cache sous un masque noir au nez aplati.

Des concours de costumes tous les jours

Cette année, le carnaval aura lieu du 30 janvier au 9 février 2016. Le défilé inaugural des plus beaux costumes commencera le 30 janvier à partir de 14h30 depuis San Pietro di Castello jusqu’à l’arrivée place St Marc en passant par la Via Garibaldi et les quais. Presque chaque jour est prévu un concours qui récompensera les plus belles tenues du Carnaval.

95 % des costumes du Carnaval sont des créations originales confectionnées durant des mois par les carnavaliers eux-mêmes. Ceux qui n’ont ni le talent ni le temps de coudre, peuvent louer ou acheter leur tenue de carnaval. L’atelier Flavia est une référence dans la Cité des Doges pour la création et la confection de costumes historiques pour le Carnaval. Un masque est dédié à chaque costume que l’on retrouve dans différents styles. L’atelier Flavia est situé entre le Campo San Lio et le Campo Sant Marina. 6010, Corte Spechiera - 30122 Castello - Venezia

Il existe d’autres bonnes adresses pour acheter ou louer un déguisement comme le magasin Ca’del pour les costumes ou l’atelier Ca’Macana pour les masques. Comptez entre 150 et 400 € pour la location d’une tenue.

Un rendez-vous à ne pas manquer

Le carnaval de Venise est la fête la plus emblématique de cette ville incroyablement romantique et reste l’occasion d’un déploiement de faste tout à fait extraordinaire. Ne manquez pas cette occasion de vous plonger dans cette ambiance unique et d’admirer ces costumes somptueux. Pensez surtout à faire la location de votre appartement à Venise à l’avance situé dans les plus beaux quartiers à proximité de la place Saint-Marc, du pont du Rialto ou du Grand Canal. Ou de faire une réservation dans un hôtel typiquement vénitien comme l’hôtel Campiello ou un Bed & Breakfast à moins que vous ne préfériez l’accueil haut de gamme d’un appartement

 

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

Réponses

Ajouter un commentaire