Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'information Cacher

Les origines de la noblesse suédoise

Besoin d'un hôtel?

Liens sponsorisés

Itinéraires dans les environs

Curiosités dans les environs

Contenu correspondant

Hôtels tout près

Restaurants tout près

Liens sponsorisés

🔎
Evènement historique
Genre d'emplacement: Evènement historique
Nombre de textes: 1
3 stars
Fabriqué par Wizpr.guide | Référence Wizpr.guide | © All rights reserved
Fabriqué par Wizpr.guide | © All rights reserved

La noblesse suédoise fut créée vers 1280. A cette époque, le décret d’Alsnö fut promulgué, celui-ci régissait pour la première fois les avantages fiscaux de la noblesse. Au Moyen-Âge, les hommes qui acceptaient de servir dans l’armée du roi devenaient nobles et étaient exemptés d’impôts. Cette pratique constitua les fondements de la noblesse suédoise. Celle-ci exerça une grande influence en Suède jusqu’en 1866 lorsqu’un parlement bicaméral remplaça une diète composée de quatre états. L’époque de l’empire suédois dans les années 1600 et l’ère de la liberté dans les années 1700 furent l’âge d’or de la politique et de la noblesse suédoise.
Lorsqu’Eric XIV de Suède fut couronné roi en 1561, les comtes et les barons furent nommés pour la première fois, ce qui divisa la noblesse en trois classes. Lors du couronnement de Jean III de Suède en 1569, les privilèges des nobles furent institués. Selon ces privilèges, le titre de noble était acquis de par la naissance ou était directement reçu du roi.
L’Ordre de la Noblesse créé par Gustave Adolphe de Suède en 1626 avait pour but de réformer la noblesse, ce qui mena à la création de la Maison de la Noblesse. En tant que première classe en-dessous du roi, les nobles feraient donc partie d’un gouvernement composé de quatre chambres comprenant également le clergé, les bourgeois et les paysans.
Les réunions parlementaires tenues au sein de la Maison de la Noblesse étaient présidées par le maréchal, lequel joua un rôle particulièrement important dans la vie politique suédoise au cours des 240 années qui suivirent.
En 1719, le pouvoir politique passa de la noblesse de haute extraction à celle de basse extraction. Celle-ci jouissait d’une plus grande majorité au sein de la Maison de la Noblesse. La révolution pacifique qui eut lieu lors du règne de Gustave III de Suède en 1772 eut pour conséquence le retour du pouvoir politique au roi.
Après la révolution de 1809, la noblesse regagna partiellement son pouvoir politique qu’elle avait perdu lors des réformes mises en place par Gustave III de Suède.
En 1865, un nouveau système parlementaire composé de deux chambres représentant les quatre états fut adopté. Désormais, la noblesse ne jouerait plus aucun rôle politique.
Le roi perdit son droit d’abolir en 1975. Depuis 2003, la Maison de la Noblesse est une institution privée régie par une assemblée de nobles qui se réunit tous les trois ans. Un comité exécutif se charge de sa gestion avec à sa tête un secrétariat présidé par un membre titré secrétaire de la Maison de la Noblesse.

Classifiez ce lieu d'intérêt
Lien vers un itinéraire

De plus amples informations

Réponses

Ajouter un commentaire