This website is also available for your locale (English, United States). Click here to change it.
Cliquez ici pour masquer ce message.

Balade à Midtown Manhattan, New York

Canaux similaires

Rien trouvé

Liens sponsorisés

Description

Midtown est une partie de l'île de Manhattan, dans la ville de New York, États-Unis.

Dans un sens large, il s'agit d'une zone commençant à la 14e rue au sud de l'île, et allant jusqu'à la 59e rue, qui borde le sud de Central Park.

Dans un sens plus restreint, il s'agit seulement d'une partie de cette zone. On entend alors par Midtown un grand centre d'affaires et de commerces particulièrement actif, célèbre pour ses nombreux gratte-ciel. Dans ce cas, Midtown ne commence qu'à la 31e, voire à la 42e rue. Son extension est-ouest peut aussi être limitée, non plus par l'East River et l'Hudson, mais principalement par la Troisième et la Huitième Avenue.

Quelle que soit sa taille exacte, Midtown est sans conteste la zone commerciale la plus active des États-Unis. La majorité des gratte-ciel de New York, abritant bureaux, hôtels et appartements sont situés dans ce secteur. Plus de trois millions de travailleurs s'y rendent chaque jour, et le quartier connaît également un afflux considérable de touristes et d'étudiants. Certaines zones, sur la Cinquième Avenue et Times Square, sont une véritable concentration de boutiques en tous genres.

Liens sponsorisés

Itinéraire à pied BaBs_25
Propriétaire: BaBs_25
Région: United States
Caractéristiques: Audioguide
1 stars | 9192 vues | Public
close

Cet itinéraire sur votre site webw

De plus amples informations

Lieux d'intérêt (le long de l'itinéraire)(montrer tous)

Zoo de Central Park (distance à partir de départ: 0 m)

Zoo de Central Park
Manhattan
Le zoo de Central Park se trouve au sud-est de Central Park à New York. Il est administré par la Wildlife Conservation Society. On peut visiter une serre tropicale, voir des ours polaires et des otaries. Il conserve des espèces animales en danger telles que le tamarin, le crapaud du Wyoming ou le petit panda. La plupart des grands animaux ont été transférés au zoo du Bronx.

Central Park (distance à partir de départ: 589 m)

Source: wikipedia

Central Park
Manhattan
Central Park (littéralement « Parc central ») est un espace vert d'une superficie de 341 hectares (3,41 km², environ 4 km sur 800 mètres), situé dans le borough de Manhattan à New York. Il est géré par la Central Park Conservancy (comité de sauvegarde de Central Park) qui dispose d'un budget annuel de 200 millions de dollars, et est entretenu au même titre que les autres espaces verts de la ville par le New York City Department of Parks and Recreation (Département des espaces verts de la ville de New York). Central Park constitue le plus grand espace vert de la ville de New York, si l'on ne prend en compte que les cinq grands boroughs de la ville. Achevé en 1873 après treize années de construction, selon les plans de Frederick Law Olmsted et Calvert Vaux (également à l'origine du Prospect Park de Brooklyn), Central Park représente une oasis de verdure au milieu de la forêt de gratte-ciels de Manhattan, même s'il est situé au nord de l'île où les édifices sont un peu moins élevés. Il est délimité par la 110e rue au nord, la Huitième avenue à l'ouest, la 59e rue au sud et la Cinquième avenue à l'est. Ces rues sont respectivement baptisées Central Park North, Central Park West et Central Park South, et le parc est encadré par deux quartiers résidentiels : l'Upper East Side (à l'est) et l'Upper West Side (à l'ouest). Avec en moyenne 25 millions de visiteurs par an, Central Park est le parc le plus visité aux États-Unis.

Son aspect naturel est le résultat d'un important travail paysager : le parc contient plusieurs lacs artificiels (dont le plus important, The Jacqueline Kennedy Onassis Reservoir s'étend sur 0,43 km²), des chemins piétonniers, deux pistes de patinage sur glace, une zone de protection de la vie sauvage et des pelouses pour pratiquer sports et jeux de plein air. Le parc est en outre un « sanctuaire » pour les oiseaux migrateurs, où de nombreux observateurs viennent les découvrir. Une route de 9,7 km de long, relativement peu fréquentée par les automobilistes, entoure le parc. Elle peut être empruntée par les piétons, les coureurs de fond, les cyclistes ou encore les adeptes du roller, surtout le week-end et en semaine après dix-neuf heures, lorsque la circulation automobile y est totalement interdite.

Columbus Circus (distance à partir de départ: 989 m)

Source: wikipedia

Columbus Circus
Manhattan
Columbus Circle est l'un des principaux lieux d'attraction de New York. Columbus Circle se situe à l'intersection de Broadway, de Central Park West, de Central Park South et de la Huitième Avenue, à l'angle sud-ouest de Central Park. La place a été baptisée en l'honneur de Christophe Colomb. Une statue de l'explorateur domine Columbus Circle.

Time Warner Center, le siège du conglomérat de médias Time Warner, se trouve sur la partie ouest du Columbus Circle, sur le site de l'ancien New York Coliseum. Sur la partie nord de Columbus Circle se trouve le Trump International Hotel and Tower, sur la partie nord-est le Merchant's Gate to Central Park.

Dans un rayon d'un kilomètre de Columbus Circus se trouvent le Lincoln Center, l'American Museum of Natural History, le Plaza Hotel près de Grand Army Plaza et Times Square. Au sud de Columbus Circle se trouvent les quartiers de Hell's Kitchen et de Midtown, au nord le quartier du Upper West Side.

hearst Tower (distance à partir de départ: 1.2 km)

Source: wikipedia

hearst Tower
Manhattan
La Hearst Tower est un gratte-ciel de New York, situé au 300 West 57e Street, sur la Huitième avenue. Le bâtiment est situé à proximité de Columbus Circle, et de Central Park d'où il est visible. La Hearst Tower mesure 182 mètres, comporte 46 étages, et l'espace alloué aux bureaux atteint les 80.000 m². Le bâtiment abrite le siège de la Hearst Corporation, qui réunit pour la première fois l'ensemble de ses publications dans un même édifice. Parmi ces publications, on retrouve Esquire, Cosmopolitan, Good Housekeeping, et le San Francisco Chronicle. La position de la Hearst Tower à la limite du quartier des gratte-ciel et sa spécificité d'appartenir un groupe historique du journalisme et non à un investisseur a amorcé la constitution d'un pôle dans le secteur concentrant des entreprises consacrées aux médias. Les employés de la compagnie ont emménagé dans la tour en mai 2006.

Un attrait de la Hearst Tower est qu'elle n'est pas dans la tendance au gigantisme dans les gratte-ciel pour se démarquer des autres gratte-ciel comme en Extrême et Moyen Orient mais dans sa formulation de ne pas raser le symbole Hearst et d'établir une variété de forme qui dénote positivement dans la banalité de la formule du bâti et loué « sans risque » par les investisseurs aux alentours. Un autre attrait de la Hearst Tower réside dans sa composition en deux "parties" : un premier corps bas maçonné de six étages, réalisé en 1928 par le fondateur de la Hearst Company, William Randolph Hearst, et une tour moderne, de 40 étages dont la construction s'est achevée environ 80 ans après celle prévue à l'origine. Le bâtiment de base devait se poursuivre en gratte-ciel, mais sa construction n'a jamais été poursuivie en raison de la grande dépression. L'ensemble repris a été réalisé par le cabinet de l'architecte britannique Norman Foster, “Foster and Partners”.

La Hearst Tower est le premier gratte-ciel bâti à New York après la chute des Twin Towers en 2001 en pleine période de sa conception, alors que les constructions hautes étaient remises en question.

Du point de vue architecture et ingénierie la Hearst Tower est originale, elle utilise pour la première fois une structure « diagrid », c’est-à-dire une structure à maille triangulaire verticale en acier, des piliers diagonaux qui rigidifient. Une des faces de la tour reçoit difficilement la lumière du jour par la proximité d'un gratte-ciel voisin. Ceci explique la dissymétrie du plan de la tour qui regroupe de ce côté les espaces et servitudes techniques des circulations verticales et explique le système diagrid qui permet une tenue sans effets de torsion au vent dans une structure décentrée. Les façades sont des façades rideaux de glace. Des échancrures de coins rentrants suivant la trame sont architecturées pour avoir une vue plongeante directe sur les rues qui bordent la parcelle.

La base est conservée dans son volume, les murs périphériques ont été gardés. La base a été curetée de tout son aménagement interne, les piliers acier apparents descendent les charges de la tour. L'édifice initial gardé est transformé en atrium par l'inversion de l'effet de façade, des façades sur cour sont produites comme si ce lieu de passage commun à tout employé travaillant dans la tour était entouré de l'immeuble (et non simplement de son mur résiduel). Le restaurant-« terrasse » y trouve sa place.
L'atrium du bâtiment possède une sculpture aquatique baptisée Icefall, construite avec des milliers de panneaux de verre, formant une chute d'eau utilisant l'eau de pluie récupérée. Son utilité technique est le processus de contrôle de la chaleur et de l'humidité. Cette sculpture est agrémentée d'une fresque de 23 mètres, baptisée Riverlines, et réalisée par le britannique Richard Long.

Les étages sont des plateaux aménagés pour chaque publication et son service avec la périphérie de l'étage accessible à tous par la disposition des salles de réunion. Les bureaux d'usage ordinaire sont au centre. Ce sont des espaces ouverts, petits groupes formés et individualisés dans leur traitement climatique que l'on peut moduler depuis sa centrale de commande. Ils sont en second-jour, mais leur luminosité est importante par le fait que la façade est faite entièrement de glace transparente. L'« open space » a ainsi des inconvénients diminués.

C'est l'un des premiers green buildings de la ville. Cela signifie que sa construction a été réalisée selon des normes précises afin de ne pas dégrader l'environnement. Le sol de l'atrium a été réalisé avec de la pierre calcaire, et un système de canalisations en polyéthylène est scellé dans le sol, permettant le passage de l'eau, et de rafraîchir en été, et de chauffer en hiver. L'écoulement d'eau de pluie recueilli dans une citerne dans le sous-sol est réutilisé dans le système de refroidissement, pour l'arrosage des plantes, pour l'atrium et sa cascade. La ventilation par la climatisation utilise de l'air extérieur très filtré sans adjonction de flux interne recyclé en reprise, une mesure préservant la santé des employés. La société espère par son engagement en faveur de l'environnement, qui permet de consommer 25% d'énergie en moins que le minimum habituellement requis à New York pour une bâtisse ordinaire de même forme, obtenir un label de la LEED.

Studio 54 (distance à partir de départ: 1.51 km)

Source: wikipedia

Studio 54
Manhattan
Le Studio 54 était une discothèque mythique de New York, située sur la 54e rue, dans un ancien théâtre puis studio de télévision de CBS.
Créée par Steve Rubell et Ian Schrager, assistés par Carmen D'Alessio, elle fut ouverte entre avril 1977 et mars 1986. Le Studio 54 voyait passer toutes les grandes stars du moment et était un haut lieu de la scène underground new-yorkaise. Elle avait rapidement acquis un statut international et la réputation de plus grande boîte de nuit de tous les temps. La musique diffusée était principalement du disco.

Lors de la soirée d'inauguration, Carmen d'Alessio, connue pour son carnet d'adresse, envoya 5 000 invitations à travers le monde aux plus grandes stars du moment, avec un cadeau personnalisé pour chacune d'elles. L'évènement fut annoncé dans la presse par un simple « il va se passer quelque chose d'énorme ». La foule était si nombreuse à se précipiter à l'entrée que plusieurs célébrités dont Mick Jagger et Frank Sinatra n'ont pas réussi à y accéder.

Steve Rubell a eu l'idée de réunir sur une même piste de danse les plus grande stars et les plus « in » des monsieurs et mesdemoiselles « tout le monde ». De véritable marées humaines envahissaient l'entrée chaque soirée, dans l'espoir d'avoir l'immense chance d'être choisi(e) par le portier pour rejoindre la piste. Steve Rubell, qui a donné sa véritable âme à la discothèque, était réputé pour être impitoyable à l'entrée. Il lui arrivait parfois de laisser sa boite presque vide avec plus de 5 000 personnes à l'entrée, pour la simple raison qu'à ses yeux, il était préférable d'avoir une soirée presque vide plutôt que de laisser entrer une seule personne mal habillée. Le groupe Chic en a fait l'expérience (cf. Anecdote) Ceci dit, la discothèque était les trois quarts du temps pleine à craquer. La quasi impossibilité d'y entrer était à ce point connue, que lorsque qu'ils créèrent les blue jeans Studio 54, le slogan était Now everybody can get into Studio 54 : « Maintenant, tout le monde peut entrer dans le Studio 54 » (dans le jeans !)

Temple de la drogue sans complexe, du sexe désinhibé et de tous les excès, c'était le seul endroit à l'époque où il était décent de se laisser aller complètement. Le dernier balcon (vestige de l'ancien théâtre) était réservé aux rencontres sexuelles, et le premier carré VIP du monde (la cave du studio), était encore plus imbibée d'acides, de cocaïne et de LSD que le reste de la boîte. Par exemple, il était courant de faire tomber des ballons du plafond, avec un peu de cocaïne dedans. La cocaïne tombait alors littéralement du ciel et il suffisait de faire exploser les ballons !

Lors d'une sévère perquisition la nuit du 31 décembre 1979, révélant une fraude fiscale chiffrée à 2,5 millions de dollars de l'époque et la distribution de toutes sortes de drogues au personnel et aux clients, Rubell et Schrager furent arrêtés et contraints à la fermeture. Cela mettait fin aux 33 mois les plus déments de l'Histoire. On retrouvera plus tard plus de 750 000 $ en liquide et une importante quantité de cocaïne à l'intérieur des murs du Studio. Ils furent néanmoins autorisés à organiser une dernière soirée d'Adieu appelée « The End of Modern-day Gomorrah » le 4 février 1980. Le studio fut racheté pour 4,5 millions de dollars par le propriétaire de restaurants et dancings Mark Fleischman et fut rouvert le 12 septembre 1981. Cependant, l'âme du Studio 54 s'était évaporée et le succès n'était plus au rendez-vous. Il ferma définitivement ses portes en 1986.

Cette discothèque est devenue un véritable modèle pour toutes les grandes discothèques du monde qui ont suivi. Le mélange des stars et des anonymes, le cruel filtrage à l'entrée, les carrés VIP, les baignoires de champagne, l'attitude no limit... sont nés au Studio 54. Ils avaient même déjà compris que refuser certaines stars à l'entrée était bon pour la notoriété du Studio. Rubell avait même été jusqu'à refouler des habitués de la boîte, telle que Cher, parce que ce soir-là, ils avaient commis l'une ou l'autre faute de goût.

Studio 54 est aussi un film de Mark Christopher réalisé en 1998 avec Salma Hayek et Ryan Phillippe , il retrace les grandes étapes du légendaire Studio. Mal accueilli à sa sortie, tant dans les salles que par les critiques, la qualité du film fut reconnue plus tard et il fut distribué en VHS et en DVD.

Broadway (distance à partir de départ: 1.67 km)

Source: wikipedia

Broadway
Manhattan
Broadway est un des principaux axes nord-sud de Manhattan, le quartier (borough) central de New York. C'est le seul axe qui s'étende du sud (de Bowling Green) au nord de l'île. Broadway est une des rares rues de Manhattan qui traverse l'île en diagonale et ne respecte donc pas le plan de quadrillage qui a été établi en 1881. De ce fait, elle a conduit à la construction de curiosités architecturales comme l'immeuble du fer à repasser (Flatiron Building). C'est la rue la plus visitée de Manhattan.

De son extrémité sud jusqu'au City Hall Park, Broadway est le lieu historique où se déroulent les grands défilés populaires pour fêter les victoires et les exploits. On y lance de multiples confettis et serpentins en papier (d'où leur nom anglais, ticker-tape parades). La première de ces parades a eu lieu en 1886 pour l'inauguration de la Statue de la Liberté. Il s'agissait d'un mouvement spontané, et la tradition s'est perpétuée de façon plus institutionnelle. Beaucoup de célébrités ont eu droit à leur « ticker-tape parade », dont Charles Lindbergh, Charles de Gaulle, les astronautes Neil Armstrong, Edwin Aldrin et Michael Collins, ainsi que de nombreux chefs d'état ou encore des équipes sportives.

American Folk Art Museum (distance à partir de départ: 2.12 km)

Source: wikipedia

American Folk Art Museum
Manhattan

Musée d'Art Modern (distance à partir de départ: 2.17 km)

Source: wikipedia

Musée d'Art Modern
Manhattan
Le Museum of Modern Art (ou MoMA) est un musée d'art moderne et contemporain installé dans Midtown Manhattan, à New York. Il a ouvert en novembre 1929, et sa construction a été principalement financée par John D. Rockefeller Jr. Aujourd'hui son endowment (dotation) est d'environ 1,7 milliard de dollars.

Le musée a été redessiné entre 2002 et 2004 par l'architecte japonais Yoshio Taniguchi. Il s'étend désormais de la 53e à la 54e Rue (entre la Cinquième Avenue et Sixième Avenue). La surface d'exposition est d'environ 11 600 m²

St Thomas church (distance à partir de départ: 2.29 km)

Source: wikipedia

St Thomas church
Manhattan

Radio City Music Hall (distance à partir de départ: 2.58 km)

Source: wikipedia

Radio City Music Hall
Manhattan
Le Radio City Music Hall fait partie du Rockefeller Center, un complexe de 14 bâtiments voulu par le magnat du pétrole, John Davison Rockefeller (1839-1937). Ses intérêts rencontrèrent ceux de la Metropolitan Opera Company qui cherchait alors à quitter le Garment District depuis le début des années 1920 : il était décidé que le Rockefeller Center comprendrait un opéra. Le krach de 1929 et la Grande Dépression qui s'en suivit, firent revoir les ambitions du projet à la baisse : il n'était plus question de construire l'opéra. Des chaînes de radio s’installèrent au Rockefeller Center qui fut bientôt surnommé « Radio City. » Ce nom provient du premier locataire du complexe, la Radio Corporation of America. La NBC ouvrit ses studios dans le GE Building, situé au sud du Radio Music City Hall.

Surnommé Showplace of the Nation, le Radio City Music Hall était un projet de Rockefeller, de Samuel Roxy Rothafel, créateur du Roxy Theater en 1927 et de David Sarnoff. La salle fut conçue par Donald Deskey et ouvert au public le 27 décembre 1932, avec un spectacle auquel participèrent Ray Bolger et Martha Graham. Mais la salle n'eut pas le succès escompté par ses créateurs. Le 11 janvier 1933, le premier film diffusé sur un grand écran fut La Grande Muraille (The Bitter Tea of General Yen) avec Barbara Stanwyck.

La grande scène, large de 104 mètres et profonde de 20, ressemble à un soleil couchant. Son système d’ascenseur, très sophistiqué, a été copié par l’U.S. Navy pour les systèmes hydrauliques équipant les porte-avions de la Seconde Guerre mondiale. La légende raconte que des agents gouvernementaux surveillaient les caves de l’immeuble afin de conserver cette suprématie technologique. L'intérieur du Radio City Music Hall fut déclaré City landmark en 1978.

La décoration intérieure est basée sur des formes géométriques, en verre, aluminium et chrome. L’architecte a refusé les fioritures rococo que l’on trouvait souvent dans les théâtres de cette époque, au profit d’un style Art Déco contemporain. Radio City offre 5 933 places assises, ce qui en a fait le plus grand théâtre couvert au monde lors de son ouverture.

Le Music Hall est le lieu de plusieurs événements : la cérémonie des Daytime Emmy Award, des Tony Awards, des MTV Video Music Awards et des Grammy Awards. La cérémonie de remise des diplômes du Hunter College et de la Pace University se déroulent chaque année dans le bâtiment.

Ezra Winter est l'auteur de la peinture murale intitulée Quest for the Fountain of Eternal Youth, située au-dessus du grand escalier du hall. La salle des femmes a été décorée par Yasuo Kuniyoshi, celle des hommes par Stuart Davis. Paul Manship dessina les bas-reliefs des portes de l’orchestre. À l’extérieur, le long de la façade sud, Hildreth Meiere exécuta les bas-reliefs en métal représentant les arts du spectacle.

park Avenue (distance à partir de départ: 3.19 km)

Source: wikipedia

park Avenue
Manhattan
Park Avenue North est notamment réputée comme étant un quartier fortement aisé, aux prix immobiliers élevés, surtout au niveau de l'Upper East Side. C'est le lieu d'un certain nombre de magasins de luxe (dont Fauchon, et de concessionnaires automobiles de luxe...) qui se sont installés en marge de Lexington Avenue.

Park Avenue North, jusqu'au niveau de la 90e rue, peut être considérée comme l'Avenue Foch de la ville de New York, en raison de sa verdure, de son standing et de sa position au centre de Manhattan. Les deux voies de l'avenue sont séparées par une rangée de bosquets. Composés de verdure et de fleurs, ils sont entretenus par le Fund for Park Avenue. Les bégonias, qui composent les bosquets de l'allée centrale de l'avenue, constituent une fleur de choix pour l'entretien, puisqu'elle n'oblige aucun système d'arrosage automatique et peut résister au soleil et aux fortes chaleurs, très fréquentes à New York. La voie ferrée de Grand Central, qui est souterraine sous Park Avenue, émerge dans Harlem au nord de la 100e rue.

Park Avenue South, qui relie Grand Central à Union Square est beaucoup plus actif, siège de nombreux bureaux et banques dont les fameux MetLife Building et Metropolitan Life Insurance Company. Le prestigieux hôtel Waldorf-Astoria est aussi situé dans cette avenue.

Grand Central Station (distance à partir de départ: 3.46 km)

Source: wikipedia

Grand Central Station
Manhattan
Grand Central Terminal (souvent appelé Grand Central Station) est une gare New-Yorkaise, située au centre de Manhattan, dans le quartier de Midtown (entre la 42e rue et Park Avenue). De nos jours, c’est un terminal de trains de banlieue appartenant à la Metro-North Commuter Railroad Company, qui exploite plusieurs lignes desservant les comtés de Westchester, Putnam, and Dutchess dans l’État de New York, ainsi que ceux de Fairfield et New Haven dans le Connecticut. C’est également une importante station de métro, où l’on trouve des correspondances entre les lignes 4, 5, 6, 7.

Grand Central Terminal est la plus importante gare au monde par son nombre de quais : 44, qui donnent sur 67 voies. Elles sont réparties sur deux niveaux, 41 au niveau supérieur et 26 pour l’inférieur.

A côté des quais, on trouve une galerie marchande, avec plusieurs restaurants (le plus connu étant l’Oyster Bar), des fast-foods, kiosques à journaux, soit plus d’une quarantaine de commerces.
Le Hall principal

* Hall principal : C'est le cœur de la gare, où l’on trouve les guichets, bien que ceux-ci aient été partiellement remplacés par des distributeurs automatiques. Au centre, il y a un bureau d’information, dont la pendule à quatre faces est un des symboles majeurs de cette gare.
* Hall des restaurants (Dining Concourse) : Situé sous le hall principal, auquel il est relié par de nombreux escaliers et ascenseurs. On y trouve surtout des fast-foods.
* Hall Vanderbilt : Bien que faisant partie de la gare, ce hall prestigieux est loué, utilisé pour différentes manifestations privées ou publiques.
* Grand Central North : C’est une extension moderne qui permet d’accéder à la gare à partir des 47e et 48e rues. De là, on peut rejoindre le hall principal par deux galeries qui longent les voies.
* Station de métro : Accessible depuis le hall principal. Son architecture est banale, on n’y retrouve l’aspect majestueux de la gare de chemin de fer. La station a été presque entièrement détruite par un incendie pendant les années 1960, et reconstruite depuis.

5Th Avenue (distance à partir de départ: 4.41 km)

Source: wikipedia

5Th Avenue
Manhattan
La Cinquième avenue (Fifth Avenue en anglais) est une artère importante du centre de Manhattan, dans la ville de New York. Elle longe le coté Est de Central Park et parcourt le centre de Midtown. La Cinquième Avenue est à Manhattan ce que la rue d'Oxford Street est à Londres ou les Champs Élysées à Paris, soit l'une des avenues les plus réputées et célèbres au monde.

Elle est bordée par de nombreux parcs et bâtiments historiques, et constitue l'un des principaux symboles de la richesse de New York. Les bâtiment les plus cotés se situent entre la 68e rue et la 85e rue notamment en raison de la vue sur Central Park. La section comprise entre la 34e rue et la 59e rue (rue qui délimite Central Park au Sud) est également connue pour abriter les magasins de luxe parmi les plus célèbres du monde (Tiffany & Co, Dior, Saks...), mais considérée dans son ensemble, elle ne se distingue pas fondamentalement des autres avenues de Manhattan. Les plus importants musées de la ville tels le Metropolitan Museum of Art, le Guggenheim, ou la Frick Collection se trouvent entre la 78e et la 81e rue.

De par les nombreux bâtiments, commerces et monuments clé de la ville qui la bordent, la Cinquième Avenue fait toujours partie des avenues les plus chères au monde, en concurrence à New York avec Park Avenue, bordée sur toute se longueur d'espaces verts. Il est difficile de classer les avenues en terme valeur réelle du fait des fluctuations des taux de change qui placent tantôt les rues de Paris, Londres et Tokyo en tête du palmarès. La « section commerciale » de la Cinquième Avenue est ainsi classée deuxième espace le plus cher au monde en termes de prix au mètre carré pour les locaux commerciaux, derrière Sloane Street à Londres.

Aujourd'hui, la Cinquième Avenue débute au Washington Square Park dans le sud de Manhattan, s'étend dans l'ensemble de Midtown, puis vers le nord le long de Central Park (qui ne l'interrompt pas contrairement aux 6e et 7e avenue) jusqu'à l'Upper East Side puis Harlem où elle s'achève au niveau de la Harlem River.

Empire State Building (distance à partir de départ: 4.58 km)

Source: wikipedia

Empire State Building
Manhattan
L’Empire State Building est un gratte-ciel de style Art déco situé sur l’île de Manhattan, à New York. Il est situé dans le quartier de Midtown au 350 de la 5e Avenue, entre les 33e et 34e rues. Inauguré le 1er mai 1931, il mesure 381 mètres (443,2 avec l’antenne) et compte 102 étages. Il est actuellement le plus grand immeuble de la ville de New York (position qu’il a retrouvé suite à l'attentat terroriste du 11 septembre 2001 qui a causé la destruction des tours jumelles du World Trade Center) et le troisième du continent américain derrière deux tours de Chicago, la Willis Tower et la Trump Tower. L'Empire State Building a été pendant des décennies le plus haut immeuble du monde. Il tire son nom du surnom de l’État de New York, The Empire State. Ce même « surnom » apparaît en outre sur les plaques d'immatriculation automobile.

L'Empire State Building est un immeuble caractéristique de la skyline new yorkaise, et compte parmi les symboles les plus célèbres de New York, au même titre que la Tour Eiffel à Paris. Au 86e étage, un observatoire ouvert au public offre une vue panoramique impressionnante sur New York. Le sommet de l’édifice est éclairé en fonction des différents événements du calendrier, de la fête nationale américaine au marathon de New York.

La mise en scène la plus célèbre de l’immeuble est certainement le film King Kong de 1933 dans lequel le gorille géant l’escalade pour échapper à ses poursuivants, des avions. Cependant, l’Empire State Building est présent dans de très nombreux films et séries télévisées se déroulant à New York, telles que Friends et Sex and the City, où il apparaît dans les scènes de transition.
Les plans de l’Empire State Building ont été réalisés par la compagnie d’architectes Shreve, Lamb and Harmon. L’architecte en chef, William Lamb, décrit le projet qu’on lui avait attribué en ces mots :

« Le programme tient en quelques lignes : budget fixé, pas plus de 8,50 mètres entre la fenêtre et le couloir et autant d’étages que possible. Façade en calcaire et date d’achèvement des travaux le 1er mai 1931, ce qui signifie un délai d’un an et demi à partir des ébauches des plans. »

Un skyboy, ouvrier travaillant sur le chantier de l’Empire State Building, sans protection au-dessus du vide. Au second plan, le Chrysler Building.

Les plans furent achevés en l’espace de deux semaines et s’inspiraient de ceux de Reynolds Building qui avait été réalisée par le même cabinet d’architectes, et de la Carew Tower, située à Cincinnati, qui avait été réalisée par l'architecte Walter W. Ahlschlager. La construction fut placée sous la direction de Starrett Brothers and Eken. Le chantier était financé par John J. Raskob (ex-exécutif de General Motors), qui avait créé, en 1929, associé à Coleman du Pont, Louis G. Kaufman et Ellis P. Earle l'Empire State Inc. La construction était ainsi supervisée par Alfred E. Smith, ancien gouverneur démocrate de l’État de New York et candidat malheureux de la présidentielle de 1928, nommé président de l’entreprise par Raskob

Madison Avenue (distance à partir de départ: 4.78 km)

Madison Avenue
Manhattan
L'avenue tire son nom du Madison Square Park, qui tire lui-même son nom de James Madison, le quatrième président des États-Unis d'Amérique. À l'origine Madison Avenue ne faisait pas partie du Commissioners' Plan de 1811, et fut tracée en 1836 après les efforts de Samuel B. Ruggles qui développa Gramercy Park en 1831 et Union Square.

Aux États-Unis, le terme "Madison Avenue" est souvent employé métonymiquement pour la publicité, et l'avenue est identifiée avec l'industrie de publicité après la croissance explosive de ce secteur dans les années 1920.

Cathédrale Saint Vartan (distance à partir de départ: 5.52 km)

Source: wikipedia

Cathédrale Saint Vartan
Manhattan

Siège des nations unies (distance à partir de départ: 6.56 km)

Source: wikipedia

Siège des nations unies
Manhattan

Lieux d'intérêt (près de l'itinéraire)

Endroits pratiques dans les environs

Réponses

Liens sponsorisés

Remplissez votre activité réalisée / activité future
 
 
 

  • RouteYou
  • Facebook
Trouvez un copain d'itinéraire et/ou invitez d'autres personnes via un événement
Pour partager une activité sur Facebook il faut d'abord vous connecter sur RouteYou avec votre compte Facebook, et vous devez donner le site RouteYou la permission de publier des messages sur votre ligne du temps de Facebook.
Ajouter activité...