Herinneringscentrum Westerbork

Place historique

NL |

Public | Néerlandais

Droit d'auteur: All rights reserved

Westerbork fut d’abord un camp de réfugiés, construit en 1939, mais il allait bientôt devenir un camp de concentration. Dans la période 1942-1945, quelque cent mille juifs et quelques dizaines de résistants passèrent par ici sur la route de la mort.
Un des passagers du dernier des 93 trains qui partirent d’ici vers les camps d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, Sobibor et Bergen-Belsen était une certaine Anne Frank. Dans son célèbre récit Le journal d’Anne Frank, elle évoque Westerbork dans les termes suivants: "Nos nombreuses connaissances juives sont rassemblées par groupes. La Gestapo les traite à tout le moins avec rudesse, ils seront transportés dans des wagons à bestiaux vers Westerbork, le grand camp juif en Drenthe. (...) Westerbork est quelque chose de terrible. Les gens ne reçoivent presque rien à manger ni à boire. Ils ne disposent d’eau, d’un W.-C. et d’un évier que pendant une heure par jour, alors qu’ils sont plusieurs milliers. (...) Si cela va déjà si mal en Hollande, comment vivront-ils dans les régions lointaines et barbares où on les emmène? Nous pensons que la plupart d’entre eux seront assassinés".
Westerbork est un monde d’extrêmes. Sa seule fonction était la déportation. Mais pour entretenir l’illusion, on trouvait là des écoles pour les enfants et un grand hôpital. On y pratiquait le sport et le jeu, il y avait même des concerts et des spectacles de cabaret. Beaucoup de tout cela a été conservé: des fragments de films de 1944, des centaines de photos, des lettres, des journaux et toutes sortes de biens personnels. Toutes ces choses sont exposées au centre du souvenir du Camp de Westerbork.

Droit d'auteur: All rights reserved

Adresse

Pays-Bas

Publicités

Plus sur ce lieu d'intérêt

Itinéraires à proximité

Canaux similaires

Publicités

© 2006-2017 RouteYou - www.routeyou.com