La chapelle de l’Athénée royal

Patrimoine

BE |

Public

Source: Wizpr.guide

Droit d'auteur: All rights reserved

Partie intégrante de l’Athénée royal Jules Bara, cette chapelle gothique, construite entre 1609 et 1612 dans l’enceinte de l’ancien noviciat des jésuites, cumule pierre bleue, pierre blanche et briques. La nef unique culmine en un chœur au chevet à cinq pans sans l’entremise d’un transept qui n’est simulé que par deux chapelles voûtées d’ogives. Une tour carrée, ajoutée en 1614, occupe l’espace qui sépare la nef et la chapelle occidentale.
La façade, en pierre blanche sur soubassement en pierre calcaire, est dotée d’un portail Renaissance bordé de colonnes jumelées portant des chapiteaux ioniques surmontés d’un entablement richement décoré. Abritée dans une niche flanquée d’ailerons, une Vierge à l’Enfant surmonte à la fois le portail et l’inscription dédicatoire du comte de Renesse, le fondateur de la chapelle. Ce second entablement supporte deux anges tenant un cartouche couronné portant le monogramme IHS. La façade rythmée par des cordons larmiers présente en outre une baie à remplages et quatre panneaux gravés. Rappelant l’élan de la façade, les petits obélisques qui la bordent ne datent pourtant que du milieu du XXe siècle.
L’intérieur de la chapelle est recouvert d’un berceau lambrissé constitué de panneaux carrés. Le tout est orné de liernes et de couvre-joints dont la rencontre est marquée par des éléments en bois tourné.
Classée comme monument le 15 septembre 1936

Droit d'auteur: All rights reserved

Plus d'informations

Adresse

Belgique

Publicités

Plus sur ce lieu d'intérêt

Itinéraires à proximité

Canaux similaires

Publicités

© 2006-2017 RouteYou - www.routeyou.com