This site is available in your language and country. Change the language to English and the country to United States.
Cliquez ici pour masquer ce message.

Plaque commémorative Maria Deveux - Sugny

Source: Willem Vandenameele

Maria Deveux, de son vrai nom Eugénie, est née à Sugny le 5 mars 1898.

Selon le témoignage oral de M. Roland Titeux (7 juin 2020) , Maria travaillait dans un bar à Bruxelles , situé sur une grande avenue, et entra en contact avec de nombreuses personnes, dont des Allemands, ou entendit des informations qu'elle transmettait à l'armée belge/française/anglaise. .. En 1914-18, elle avait déjà été arrêtée pour avoir transmis des projets à l'armée belge.

Douée d'un profond sens du patriotisme et dédaigneuse de l'occupation allemande pendant la guerre de 1914-1918 , elle fut désignée comme espionne et endura sa première captivité.

La guerre de 1940-1945 la retrouva à nouveau dans des groupes de résistance , où elle passa de nombreux jours et nuits d'insomnie à relayer des plans et des renseignements militaires et à distribuer clandestinement des magazines destinés à saper le moral des forces d'occupation. Accusée par son plus fidèle ami, elle est arrêtée par la Gestapo le 22 septembre 1942 et renvoyée à la prison de Saint-Gilles pour 11 mois. Puis elle fut envoyée au camp de Monthausen . C'est lors du transfert de Monthausen à Belsen et à cause des horribles conditions de captivité qu'elle mourut.

Elle avait un caractère fougueux et joyeux, armée d'un esprit indomptable, et elle est morte « debout » dans ce chariot ouvert , ce convoi de la mort.

... Elle a laissé derrière elle son fils, qui a également été arrêté mais qui a heureusement pu rentrer chez lui.

Maria (Eugénie) Deveux décède le 8 avril 1945, peu avant la libération.

Source

Commentaires Statistiques

BE | | Public | Italienallemandanglaiscatalanespagnolnéerlandais

Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchiez?

Itinéraires à proximité