This site is available in your language and country. Change the language to English and the country to United States.
Cliquez ici pour cacher ce message.

Auteur: Wikipedia

CH | | Publique | AllemandAnglaisNéerlandais

Source: Roland_zh

Droit d'auteur: Creative Commons 3.0

Le Munot est une construction imposante faisant partie des fortifications de la ville de Schaffhouse dans le canton de Schaffhouse . La forteresse domine la vieille ville, elle a longtemps été le symbole de la puissance de la cité rhénane.

La puissance de l'artillerie ayant fait des progrès considérables durant les 25 ans de son édification, l'utilité du Munot fut mise en doute dès l'achèvement des travaux. Souvent appelé « fort » Munot, cet édifice est une tour plutôt qu'un fort puisqu'il s'agit d'un édifice fermé renfermant une immense et unique casemate à canons couverte d'épaisses voûtes supportant une plate-forme à l'air libre. C'est l'un des derniers ouvrages de l'époque dite de "La crise du boulet métallique", époque qui a débuté au milieu du siècle précédent. En effet, à partir des années 1450 apparaissent les premiers boulets en fonte. Ces projectiles n'éclataient pas à l'impact comme le faisaient les boulets de pierre utilisés jusqu'alors. Leur effet était destructeur sur les vieilles maçonneries médiévales. Parallèlement à l'apparition du boulet métallique, les progrès de la métallurgie permirent de fabriquer des canons plus résistants, mieux usinés donc plus précis . La poudre noire fit à la même époque de considérables progrès : ses mélanges furent mieux dosés, plus homogènes et sa force explosive augmentée, elle permit des tirs réguliers, bien plus précis et plus puissants qu'avant. L'artillerie devint, en à peine une cinquantaine d'années, une arme redoutable, ce qu'elle n'avait pas été jusqu'alors.
Face à ces progrès de l'artillerie, la seule parade valable trouvée par les ingénieurs militaires fut d'épaissir considérablement les maçonneries. Ainsi, dès les années 1450/60 apparurent de nouvelles fortifications munies fréquemment de murs de 4 ou 5 mètres d'épaisseur, voire plus. Ainsi, le fort de Salses, dans le Roussillon , alors territoire espagnol, fut bâti à l'extrême fin du XVe siècle avec des murs dépassant par endroits les 10 mètres d'épaisseur. Le château de Dijon avait des tours et des courtines épais de 5 mètres. Quant aux vieilles fortifications du Moyen Âge, à défaut de les détruire pour en bâtir de nouvelles, on se contenta souvent d'en doubler l'épaisseur des murs, de les "enchemiser" sous une couche supplémentaire de maçonnerie. Mais ces réponses architecturales, souvent empiriques, n'étaient pas suffisantes pour parer efficacement aux effets destructeurs de la nouvelle artillerie.

Source: Wikipedia.org

Droit d'auteur: Creative Commons 3.0

Plus d'informations

Adresse

Schaffhausen, Suisse

Plus sur ce lieu d'intérêt

Réactions

Itinéraires à proximité

Canaux similaires

© 2006-2019 RouteYou - www.routeyou.com