Wizpr.guide

Wizpr.guide

AccueilItinérairesLieux d'intérêt

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'informations Cacher

DES PÊCHES, DES EMBARCATIONS ET DES ENGINS AUJOURD’HUI DISPARUS

Culture

ES |

Public | Anglais

Source: Wizpr.guide

Droit d'auteur: All rights reserved

Entre les XVIe et XVIIIe siècles, et avant que les Catalans n’arrivent avec la xávega (engin de pêche proche de la senne) et la salaison, dans toute la Galice, y compris à Camariñas, l’on utilisait le « cerco real ». C’était un engin collectif, formé par différentes nappes appartenant à divers pêcheurs. Ceux-ci étaient rétribués en fonction de la part qui leur revenait (quiñón).
Les marins gardaient chez eux leur morceau de nappe et, en septembre, lorsque commençait la pêche à la sardine, ils les rassemblaient. L’ateleiro était chargé de superviser les opérations et de coudre les nappes pour former le grand filet qui pouvait mesurer jusqu’à 1 km et qui était déplacé par deux pinazas (embarcations à voile ou à rames, légères et à fond plat).
Les grandes embarcations pêchaient à la senne et les petits bateaux tiraient les filets. Les captures étaient réparties entre tous les participants.
Promenez-vous sur l’ancienne darse de Camariñas. Vous pourrez ainsi observer sous un nouvel angle l’activité du port. En face de vous (ouest), la rivière Grande se jette dans l’océan. Si vous continuez vers le sud vous arriverez à la pointe Castelo, où se dresse l’ancienne fortification baptisée « Batería do Soberano ».
VIDEO: La pêche à Camariñas « Une mer de savoirs et de saveurs »

Droit d'auteur: All rights reserved

Plus d'informations

Adresse

Espagne

Publicités

Plus sur ce lieu d'intérêt

Itinéraires à proximité

Canaux similaires

Publicités

© 2006-2017 RouteYou - www.routeyou.com