Wizpr.guide

Wizpr.guide

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et la qualité de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus d'informations Cacher

À L’ORIGINE DU PHARE VILÁN

Culture

ES |

Public | Anglais

Source: Wizpr.guide

Droit d'auteur: All rights reserved

Vous êtes au pied de l’ancien phare du cap Vilán (1854).
Après deux naufrages survenus à la pointe Boi, dont celui du cuirassé Serpent (1890), divers pays sommèrent le gouvernement espagnol de mieux signaliser le littoral. En 1893, il a été décidé que ce vieux phare serait classé de 4e ordre et aurait un feu fixe. Il fonctionnait alors au kérosène et atteignait à peine 10 milles. À l’époque, les phares de Fisterra et des îles Sisargas, les premiers de la Costa da Morte (1853), étaient déjà de 1er ordre (40 milles, 65 km).
Malgré les améliorations apportées, certains piliers de pierre restaient dans l’ombre. On tenta de les dynamiter et d’élever la tour de 3 mètres, en vain. On se résolut alors à construire la tour octogonale qui se dresse en face de vous. C’est le phare électrique le plus ancien d’Espagne. Il fut inauguré le 15 janvier 1896.
4 gardiens et leur famille y habitaient autrefois, auxquels il faut ajouter les stagiaires qui passaient obligatoirement par Vilán, car on y formait les gardiens de phare.
Ouvrez l’œil ! Apercevrez les balises de la ria de la pointe d’A Barca (Muxía), plage de Lago, château du Souverain ou chapelle Virxe do Monte ?
Des milliers de bateaux passent chaque jour par cette autoroute de la mer et des centaines de navires s’échouèrent ici autrefois. La plupart de ces funestes accidents sont décrits sur le site rutadelosnaufragios.com.
VIDEO: Phare Vilán « Le gardien des bateaux »

Droit d'auteur: All rights reserved

Plus d'informations

Adresse

Espagne

Publicités

Plus sur ce lieu d'intérêt

Itinéraires à proximité

Canaux similaires

Publicités

© 2006-2017 RouteYou - www.routeyou.com