Wikipedia

Proveniershof

InfosItinérairesLieux d'intérêt

This site is available in your language and country. Change the language to English and the country to United States.
Cliquez ici pour cacher ce message.

Publicité
Publicité

Auteur: Wikipedia

NL | | Publique | AnglaisNéerlandais

Source: Tasja

Droits d'auteur: Creative Commons 3.0

Le Proveniershof est un hofje sis dans le sud-ouest de la vieille ville de Haarlem, aux Pays-Bas. Si le site actuel a toute l’apparence et la forme d’un hofje classique, c’est-à-dire qu’il consiste en plusieurs enfilades de maisonnettes contiguës agencées autour d’une cour intérieure rectangulaire herbeuse, et s’il a joué effectivement le rôle d’un tel hofje pendant un certain temps à partir du XIXe siècle, il se différencie cependant des autres hofjes par sa genèse, en ceci qu’il n’a pas été fondé en tant que tel par quelque guilde, riche particulier ou communauté religieuse ; en effet, comme l’atteste le nom même de ce hofje, le bâtiment sur la Grote Houtstraat faisait office autrefois, jusqu’en 1810, de proveniershuis – vieux mot néerlandais désignant un type d’établissement d’hébergement, où l’on pouvait, moyennant acquittement unique d’une somme forfaitaire convenue, bénéficier viagèrement de logis et d’entretien –, et ce n’est qu’ensuite que le Proveniershuis deviendra un hospice de vieillards, et plus tard encore que lui seront adjointes les quatre ailes en retour d’équerre situées derrière et formant avec les corps de bâtiment sur la rue un rectangle fermé. Plus récemment, des appartements y ont été aménagés.

Au XVe siècle, l’emplacement du Proveniershof était occupé par un couvent de religieuses catholiques, le couvent Saint-Michel . Trois ans après que les religieuses eurent été chassées de leur couvent à la suite de la prise de pouvoir par les calvinistes en 1578, les bâtiments du couvent ainsi que le terrain qui l’entourait furent attribués par Guillaume d’Orange à la ville de Haarlem en guise de dédommagement pour les dégâts subis par la ville au cours du long siège de Haarlem de 1572 et 1573. La garde civile de Haarlem de Saint Georges prit alors possession du terrain, et se servit de la cour de l’ancien couvent pour y effectuer ses exercices de tir. Cela porta à deux le nombre de doelen , dont disposait la ville de Haarlem : les Kloveniersdoelen et les Sint Jorisdoelen. En 1592, le bâtiment de l’ancien couvent fut démoli et remplacé par un doelengebouw neuf : l’actuel édifice renaissance, œuvre de l’architecte municipal Lieven de Key, sis à l’angle des rues Grote Houtstraat et Doelstraat, jouxtant le porche d’entrée et occupant l’angle nord-est du hofje. Cependant, la municipalité de la ville ayant estimé en 1681 qu’un seul doelen suffisait pour les besoins de la schutterij haarlémoise, les doelen Saint-Georges furent remaniés l’année suivante et convertis en heerenlogement, sorte d’auberge pour messieurs.

Source: Wikipedia.org

Droits d'auteur: Creative Commons 3.0

Plus d'informations

Plus sur ce lieu d'intérêt

Réactions

Itinéraires à proximité

Canaux similaires

Essayez cette fonctionnalité gratuitement avec un abonnement d'essai RouteYou Plus.

Si vous avez déjà un tel compte, connectez-vous maintenant.

© 2006-2022 RouteYou - www.routeyou.com