Ship Wikipedia

Pierres de Jelling

InfosItinérairesLieux d'intérêt

This site is available in your language and country. Change the language to English and the country to United States.
Cliquez ici pour cacher ce message.

Auteur: Wikipedia

DK | | Publique | AllemandAnglaisCatalanEspagnolItalienNéerlandais

Source: Autopilot

Droits d'auteur: Creative Commons 3.0

Les pierres de Jelling sont deux pierres runiques érigées vers la fin du Xe siècle. Ces deux monuments commémoratifs se trouvent aujourd’hui à Jelling au Danemark. La petite et la grosse pierre de Jelling furent respectivement érigées par le roi Gorm III et Harald à la dent bleue, son fils. Servant principalement à honorer les défunts des pierres runiques furent érigées partout sur le territoire scandinave. La petite pierre de Jelling honora Thyra, la femme du roi Gorm alors que la grosse pierre, érigée beaucoup plus tard, souligna la vie des parents d’Harald à la dent bleue, sa conquête du Danemark et de la Norvège ainsi que la conversion des Danois au christianisme. Ces monuments à caractère commémoratif se placent dans une période de changements sociaux et culturels avec l’arrivée de la foi chrétienne et la conversion à cette nouvelle religion. Les pierres de Jelling consistent en des sources importantes dans l’étude de la Scandinavie médiévale par leur style artistique, l’écriture utilisée, leur contenu, le contexte dans lesquels elles furent érigées ainsi que leurs commanditaires respectifs.

La fin du Xe siècle marqua des changements importants dans la tradition derrière l’érection des pierres runiques. Selon Anne-Sofie Gräslund, les pierres de Jelling, érigées en 960 par le roi danois Harald à la dent bleue, marquèrent un changement important dans la création de pierres runiques ; une influence qui affecta l’érection de pierres tout au long du XIe siècle. L’inscription trouvée sur les pierres de Jelling devint standardisée pour les monuments du XIe siècle. La première ligne énonce en l’honneur de qui la pierre fut érigée, qui la commandita et que fut le lien entre lui et la personne honorée ainsi. La seconde ligne souligne les qualités admirables du défunt ou de la personne ayant commandité la pierre. Un nouvel élément s’ajoutant aux inscriptions des pierres runiques à partir du Xe siècle est la mention de conversion à la religion chrétienne. Selon les études archéologiques, les pierres runiques à caractère chrétien manifestent cette nature de deux manières différentes soit à travers une croix chrétienne ou une prière incorporée au texte. L’inscription sur la grosse pierre de Jelling souligne l’exploit de Harald à la dent bleue qui « fit chrétien les Danois ». Cette partie de l’inscription semble donc placer les pierres de Jelling après la conversion du Danemark à la foi chrétienne. L’écriture runique utilisée sur les pierres de Jelling consiste en une forme modernisée de celle-ci. En effet, l’écriture runique subit des modifications durant les VIIe et VIIIe siècles : elle passe d’un alphabet de 24 signes à 16 signes. Ce nouvel alphabet à 16 signes fut utilisé dans la production des pierres runiques du Xe et XIe siècles, tout particulièrement au Danemark. Un second élément particulier dans ces monuments est la bande zoomorphique de runes scandinaves, décoration que les pierres de Jelling standardiseront. Les pierres runiques comblent le vide laissé par le peu de sources écrites s’étant rendu jusqu’à nous. L’étude des bandes zoomorphiques permet donc de mieux comprendre l’évolution des pierres runiques d’avant et d’après la conversion. Il faut prendre en considération, ici, l’influence de la société sur les créateurs des pierres runiques ainsi que de leurs commanditaires. Cette approche où ces monuments commémoratifs suivent les aléas de la société permit au développement d’une approche facilitant la datation des pierres du sud et du centre de la Scandinavie. Les recherches semblent indiquer que l’évolution des pierres runiques ne se fit pas sur une base régionale, mais bien chronologique. Les pierres suédoises de la région de l’Uppland présentent un élément important dans l’étude des pierres runiques : 1 400 pierres sur un total de 2 400 se situent sur le territoire suédois et 50 % de celle-ci comportent une croix chrétienne. La présentation de croix chrétiennes semble être une habitude plus fréquente dans les plus vieilles pierres. Une des questions les plus complexes entourant les pierres runiques est de différencier celles créées dans un contexte païen de celles faites après la conversion.

Source: Wikipedia.org

Droits d'auteur: Creative Commons 3.0

Plus d'informations

Adresse

South Denmark, Danemark

Plus sur ce lieu d'intérêt

Réactions

Itinéraires à proximité

Canaux similaires

Essayez cette fonctionnalité gratuitement avec un abonnement d'essai MyRouteYou Plus.

MyRouteYou Plus

Si vous avez déjà un tel compte, connectez-vous maintenant.

© 2006-2020 RouteYou - www.routeyou.com